Scanner

La BERD à la rescousse de la Compagnie minière de Seksaoua


La Compagnie minière de Seksaoua (CMS), qui exploite une mine de cuivre dans le Haut Atlas, pourrait bientôt recevoir l’appui financier de la BERD. Cette dernière envisage d’accorder un prêt de 15 millions de dollars à l’entreprise marocaine. Le crédit est destiné à financer le raccordement au réseau d’électricité, pour se substituer à l’énergie diesel plus onéreuse et polluante dans la production, ainsi qu’à moderniser l’usine. Toujours est-il que la banque européenne devra valider le financement fin juillet avant d’entrer en négociation avec CMS.

 
Article précédent

L’ONU dépoussière le projet du tunnel maroco-espagnol

Article suivant

La filière de la canne à sucre subventionnée