EntreprenariatFlash-eco

La BERD lance un nouveau programme au Maroc

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) s’allie à la BMCI et BMCE Bank of Africa pour soutenir l’entreprenariat féminin.


Elle vient de lancer son programme de renommée internationale Women in Business au Maroc lors d’un colloque tenu à Casablanca le 18 septembre 2018. Ce programme déjà présent dans 17 autres pays, renforce les économies des régions d’opérations de la BERD en soutenant les femmes entrepreneurs dont les aspirations sont souvent contrariées par un manque d’accès aux financements et aux formations commerciales. Au Maroc, le programme est soutenu par des fonds de l’Union européenne dans le cadre de son initiative en faveur de l’inclusion financière.

Dans le cadre de son programme Women in Business, la BERD travaille avec des petites et moyennes entreprises dirigées par des femmes pour promouvoir l’entreprenariat féminin. De l’accès au financement au conseil en gestion, ce programme aide les femmes entrepreneurs à acquérir les compétences, connaissances et ressources dont elles ont besoin. La Banque facilite l’accès aux financements en offrant des lignes de crédit à des banques locales dédiées aux PME gérées par des femmes, ainsi que des conseils en matière de compétitivité. Elle offre également des formations et un programme de mentorat pour permettre aux femmes entrepreneurs de partager leurs expériences et d’échanger leurs connaissances. La BERD travaille en partenariat avec des institutions financières pour les aider à améliorer leurs méthodes de travail et à offrir des produits financiers mieux adaptés aux besoins des entreprises dirigées par des femmes. Depuis 2014, elle a soutenu 35.000 femmes entrepreneurs, ainsi que 30 institutions financières dans 17 pays et a accordé des financements de plus de 450 millions d’euros aux PME gérées par des femmes.

La BERD s’attend à ce que le programme Women in Business ait un impact extrêmement positif au Maroc. Seules 50% des entreprises formelles dirigées par des femmes utilisent un compte bancaire et celles-ci ne sont souvent pas en mesure de bénéficier de la gamme complète des offres des banques. Au Maroc, la BERD s’est associée au début avec deux banques locales, la BMCI et BMCE Bank of Africa, pour mettre en œuvre le programme et les aider à créer des produits financiers répondant aux besoins des PME gérées par des femmes.   Les femmes entrepreneurs recevront également des conseils en gestion, des formations, un mentorat et une aide à la création de réseaux, ainsi qu’un accès au service d’autodiagnostic en ligne Business Lens. Un effort particulier sera consacré au soutien des femmes entrepreneurs basées en dehors des grands centres économiques marocains.

Pour rappel, la BERD soutient le développement des économies de marché depuis sa création, en 1991. Elle investit aujourd’hui dans 38 pays émergents sur trois continents et a, pendant la seule année 2017, accordé des financements d’un montant de 9,7 milliards d’euros. Outre le développement des entreprises privées, la BERD finance l’énergie durable et les projets d’infrastructure. Elle met tout particulièrement l’accent sur la croissance inclusive en offrant son soutien à tous les secteurs de la société. En accord avec les objectifs climatiques mondiaux, la BERD vise d’ici 2020 à consacrer 40% du total de ses investissements annuels à des projets dans l’économie verte. Depuis le début de ses opérations  au Maroc en 2012, la BERD y a financé des projets d’une valeur de 1,6 milliard d’euros.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

S1 2018 : bonne pioche pour Managem

Article suivant

Il fait l’actu : Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom