Culture

La bijouterie marocaine s’expose en Finlande

Le musée Helinä Rautavaara à Espoo, le centre ethnographique le plus visité de Finlande, expose une collection de bijoux marocains que l’exploratrice Helinä Rautavaara (1928-1998) avait rassemblée durant son voyage au Royaume.


La collection, qui comprend des colliers, des bijoux amazighs et des perles portées lors de mariages marocains traditionnels, est installée au coeur de la galerie d’exposition du musée, aux côtés d’autres objets précieux recueillis de pays tels que le Yémen, le Sénégal et Oman. 

Rautavara est une exploratrice, journaliste et documentariste sur les cultures et les religions. Le musée, qui porte son nom, abrite une collection de 3.000 artefacts recueillis pendant des décennies au cours de ses multiples voyages en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

« La collection recueillie par Helinä Rautavaara au Maroc occupe une place de choix dans l’espace du musée, étant donné que son premier voyage était au Maroc, le pays où, comme par hasard, elle a effectué sa dernière visite », a déclaré à MAP la directrice du musée Ilona Niinikangas.

Bon nombre d’objets que Helinä Rautavaara a apportés ont été achetés, mais sa collection comprend également plusieurs articles qu’elle a reçus comme cadeaux, a-t-elle ajouté.

En outre, le musée possède également une vaste collection de documents photographiques et audiovisuels issus des voyages de Helinä Rautavaara.

Avec plus de 50.000 visites annuelles, ce musée ethnographique est le plus visité de Finlande. En plus de sa collection permanente, le centre organise 2 à 3 expositions et plus de 200 événements par an et renferme la plus grande collection d’articles d’Afrique de l’Ouest dans le pays nordique.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Reconnaissance faciale : voici la décision de la CNDP

Article suivant

Les IDE en petite forme