Banques

La BMCI démarre son cycle de conférences sur la thématique de la flexibilité du change

La BMCI a entamé le mardi 21 mars 2017 à Casablanca et Rabat son cycle de conférences Corporate Banking sous le thème « L’évolution du marché de change marocain : son impact possible sur l’économie et le fonctionnement des entreprises ».


Ainsi, trois conférences ont été animées par l’économiste risque-pays en charge de l’Afrique francophone à BNP Paribas, Stéphane Alby, et le responsable ALM, Trésorerie, Salle des marchés à BNP Paribas Maroc, Laurent Tournaud. Les conférences se sont tenues en présence des clients entreprises et institutionnels de la BMCI. Elles ont porté sur les différents changements que connaîtra le marché de change marocain en 2017. Les enjeux, impacts sur la gestion de l’entreprise et l’importance de recourir à des stratégies de couverture du risque comme facteur déterminant dans l’optimisation de la trésorerie ont également été mis en avant.

Stéphane Alby a présenté une vision macroéconomique sur la situation du Maroc dans le processus de libéralisation du change par rapport aux autres pays de la région panafricaine et moyen-orientale, démontrant les bonnes conditions et les points de vulnérabilité de l’économie marocaine vis-à-vis de cette mutation. Pour sa part, Laurent Tournaud a abordé les principaux impacts de cette libéralisation ainsi que les nouveaux processus de couverture de change que la BMCI propose pour participer ace changement majeur de l’économie nationale.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Maroclear s’allie aux experts-comptables

Article suivant

L’Ecole Belge de Casablanca ouvre une section maternelle