Capital-investissement

La CCG vise à monter un fonds de capital-retournement

Après avoir récemment accouché de son projet de fonds d’investissement dédié au soutien des PME en phase de création et post-création (capital-risque), la Caisse Centrale de Garantie (CCG) ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.


En effet, cette institution de garantie se penche, d’ores et déjà, sur un autre créneau de capital-investissement, à savoir le capital-retournement avec, pour ambition, d’y monter un fonds dédié dès 2018. Il faut dire qu’après avoir abondé, en 2012, deux fonds d’investissement dédiés principalement au capital-développement (financement de la croissance) et au capital-transmission (financement du marché de cession des entreprises), à savoir 3P Fund et PME Croissance (à hauteur de 175 millions de DH chacun), et lancé, en cette fin d’année, Innov Invest (fonds qui a sponsorisé à des proportions diverses quatre véhicules d’investissement exclusivement orientés vers le capital-risque), il ne restait à l’organisme dirigé par Hicham Serghini que le segment le plus ardu et compliqué à savoir celui de prise de participation dans des sociétés en difficulté dans l’optique de réussir leur redressement.

L’idée est des plus nobles car ce segment est aujourd’hui non couvert par les acteurs du capital investissement qui opèrent sur le Maroc et ce, sans doute pour des raisons de prise de risque généralement assez élevée dans des situations dites de retournement. Mais le challenge pour la CCG est de trouver la bonne structuration sans laquelle elle risque de ne pas intéresser les gestionnaires professionnels qui se sont jusqu’à présent totalement désintéressés de ce créneau alors que celui-ci constitue un moyen non négligeable de réduction de la mortalité chez la PME et, par ricochet, de préservation des emplois.

En attendant, le seul outil d’aide aux entreprises en difficulté aujourd’hui entre les mains de la CCG est de nature bancaire. Il s’agit du Fonds de soutien financier aux TPME qui, depuis son démarrage effectif en octobre 2014, a distribué des crédits à conditions avantageuses à plus de 250 entreprises pour une enveloppe globale de près de 2 milliards de DH.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Huawei Mate 10… machine intelligente

Article suivant

Casa Transport reçoit une subvention de 500.000 euros de l'AFD