Entreprises & MarchésImmobilier

La CGI investit 600 MDH dans son projet Park-Anfa


372 appartements avec des terrasses végétalisées, le nouveau projet du promoteur immobilier est novateur. Le prix du m2 est fixé à 26.000 DH.

Acteur de référence dans le secteur immobilier au Maroc, la Compagnie Générale Immobilière, filiale de la CDG, vient de lever le voile sur son nouveau projet à Casablanca. Niché au cœur de la métropole, «The Park-Anfa Condominium», le programme immobilier de la CGI, qui s’étale sur une superficie totale de 17500 m2, verra le jour sur le site de l’ancien aéroport, Casa Anfa. Le management de la compagnie a ainsi fourni des précisions sur le projet lors d’une conférence de presse le 6 mai à Casablanca. Il s’agit d’un programme de 372 appartements résidentiels bâtis sur le concept «Condominium », visant à offrir aux résidents un confort de vie et des prestations inédites. Le projet, qui va mobiliser un investissement global de 600 millions de DH, est réparti en trois résidences fermées et sécurisées, dotées de lobbies inspirés de réceptions d’hôtels avec accueil des visiteurs et espaces d’attente. Le management précise que l’accès aux appartements sera sécurisé par digicode et aussi par un système de vidéosurveillance à partir du parking. Il faut souligner que les appartements varient de 2 à 6 pièces pour des superficies de 60 à 280 m2, parmi lesquels des duplex et des lofts, hors surface terrasses. Ce n’est pas tout. 25% de la superficie de chaque logement abritera un espace vert. Ainsi, les résidents pourront profiter de terrasses végétalisées, de jardins suspendus plantés et aussi de la proximité du Central Park de Casablanca, un parc de 50 hectares. Les immeubles sont de 5 à 15 étages sous forme de remparts.

Un positionnement «green»

Soulignons que le prix du m2 est fixé à 26.000 DH. Pour les détails, la taille de la terrasse végétalisée est proportionnelle à la taille de l’appartement et représente environ ¼ de la superficie totale. « Le jardin central et les terrasses végétalisées sont entretenus et irrigués par un système semi-automatique qui se déclenche même en l’absence du propriétaire », précise le management. Les propriétaires pourront de même profiter des salles de squash, de deux centres de fitness avec piscine, du sauna, du hammam et des espaces de jeux pour enfants. Une bonne vingtaine de commerces est aussi prévue, mais aucune précision n’a été donnée sur ce volet lors de la conférence de presse. L’autre nouveauté du projet, c’est le service conciergerie qui sera assuré par la compagnie John Paul, leader mondial en la matière. « The Park-Anfa Condominium est l’aboutissement d’une réflexion mettant le bien-être des résidents au centre de la problématique de développement immobilier. Nous présentons aujourd’hui un concept novateur au Maroc, avec des prestations très haut de gamme qui établissent un nouveau standard de vie urbaine », a souligné Mounir Trifess, directeur général délégué en charge du Pôle commercial et marketing de la CGI. Soulignons que la commercialisation du projet va débuter le 17 mai prochain, pour une livraison prévue au dernier trimestre 2016. Le management de la CGI dit espérer la vente de 90% du projet dès la première semaine du lancement de la commercialisation. Il faut noter que la Compagnie Générale Immobilière, détenue à 80% par la CDG, opère sur tous les segments allant du haut standing à l’immobilier de luxe, en passant par le social et l’intermédiaire. La compagnie est également présente dans le secteur de l’immobilier professionnel et commercial. En 2013, elle a réalisé un chiffre d’affaires consolidé qui dépasse les 3,7 milliards de DH, soit une hausse de 24,3% par rapport à l’exercice précédent. 

 
Article précédent

Péages : ADM se met au télépaiement

Article suivant

Arcada d’Alfazema à la recherche de partenaires