Diplomatie

La Chine et la Ligue des États arabes consolident leur coopération

La Chine et la Ligue des États arabes renforcent leur coopération. Dans ce sens, Wang Yi, conseiller d’État et ministre chinois des Affaires étrangères et Ahmed Aboul Gheit, secrétaire général de la Ligue des États arabes, ont tenu une réunion le 18 juillet à El Alamein, en Égypte. Les détails.


Les deux hauts responsables ont notamment passé en revue les différents aspects de la Relation sino-arabe ainsi que les différents enjeux régionaux et internationaux concernant les deux parties. Pour sa part, Wang Yi a notamment salué les efforts importants déployés par le Secrétariat général de la Ligue des États arabes dirigé par le Secrétaire général Ahmed Aboul Gheit pour maintenir la paix au Moyen-Orient, promouvoir le développement dans la région et pousser le monde arabe à se renforcer par la solidarité. De son côté, le Secrétaire général de la Ligue des États arabes a salué la diplomatie active du ministère des Affaires étrangères de la République populaire de Chine sous la direction du Conseiller d’État et ministre des Affaires étrangères Wang Yi, qui déploie d’importants efforts positifs pour promouvoir la sécurité et la stabilité dans le Moyen-Orient.

Lire aussi | Coronavirus. Le Maroc 42ème mondial et 2ème en Afrique en nombre de cas

On apprend que les deux parties ont exprimé leur profonde satisfaction concernant le développement des relations de partenariat stratégique sino-arabe et se sont également félicitées de leur coopération de haut niveau, de la solidarité et du soutien mutuel pour les questions d’intérêt mutuel. Les deux hauts responsables ont également souligné l’importance de continuer à renforcer les relations stratégiques afin de servir les intérêts communs aux peuples chinois et arabes. Ils ont aussi souligné les liens historiques et la forte amitié entre les pays arabes et la République populaire de Chine, saluant les réalisations faites par les deux parties dans le cadre du Forum de coopération sino-arabe depuis sa création en 2004, et le rôle que peut jouer le Forum de coopération en poussant les relations sino-arabes vers des horizons plus larges.

Lire aussi | PLF 2022. Mohamed Benchaâboun présentera les grandes orientations au parlement mercredi prochain

De même, les deux parties ont tenu à mettre l’accent sur l’importance de continuer à intensifier la coopération dans la prochaine étape dans les domaines économiques et sociaux. Force est de noter que cette rencontre a  été l’occasion de revenir sur la pandémie et de saluer la coopération et la solidarité entre la République populaire de Chine et les pays arabes pour lutter contre la pandémie. « Lors de la rencontre, l’accent a également été mis sur l’importance de préparer le premier sommet sino-arabe, qui sera accueilli par le Royaume d’Arabie saoudite en 2022. Ce sommet est tant attendu afin de constituer une étape qualitative qui permettra de faire avancer les relations sino-arabes et le partenariat stratégique sino-arabe vers des horizons plus larges. Tant d’autres thématiques ont été abordé et notamment dans le domaine de la sécurité, de la Palestine mais aussi des différents conflits régionaux. A ceci s’ajoute des échanges portant sur l’importance de la lutte contre le terrorisme », apprend-t-on. Enfin, les deux parties ont convenu de poursuivre les consultations et la coordination conjointe au cours de la prochaine étape pour renforcer la coopération sino-arabe, y compris dans le cadre du Forum de coopération sino-arabe.

 
Article précédent

PLF 2022. Mohamed Benchaâboun présentera les grandes orientations au parlement mercredi prochain

Article suivant

Marhaba2021. Voici les modalités de remboursement des billets des traversées par mer