Retraite

La CMR frôle la ligne rouge

L’Economiste s’intéresse dans son édition du jeudi 26 décembre 2019 aux retraites des fonctionnaires.


A moins de passer rapidement à la deuxième étape de la réforme des retraites (deux pôles), le régime des pensions des fonctionnaires pourrait se retrouver dans une situation délicate. Le changement paramétrique a permis à la Caisse Marocaine des Retraites (CMR) de gagner du temps mais pas suffisamment, estime le journal qui précise que ses réserves vont fondre et s’épuiser en 2027.

En 2018, le besoin de financement du régime des pensions civiles a atteint 6,2 milliards de DH. Ce besoin a été financé à hauteur de 59% par les produits financiers et par une ponction de 41% sur les réserves. Le portefeuille a ainsi clôturé l’année, en valeur comptable, à 77,6 milliards de DH contre 80,13 milliards une année auparavant, rappelle le quotidien.

La réserve a ainsi baissé de 3,13% à 2,51 milliards de DH. La valeur marché du fonds de réserve s’est établie à 90,71 milliards de DH, en recul de 4,61%. Le bilan actuariel du régime des fonctionnaires donne une idée sur l’étendue des déficits suspendus à une nouvelle réforme, note le quotidien.

 
Article précédent

Le dispositif VEFA ne protège pas les acheteurs

Article suivant

Ce qui vous attend en 2020