Agriculture

La commercialisation des produits du terroir s’élargit

L’Agence pour le Développement Agricole (ADA) a organisé à Essaouira un important séminaire sous le thème « Le Terroir dans les circuits de commercialisation moderne : Réalisations et Perspectives ». Un évènement qui a rassemblé les acteurs de la grande distribution, les coopératives agricoles ainsi que tous les acteurs du département de l’agriculture concernés par le secteur des produits du terroir.


L’objectif de séminaire est de mettre en exergue les défis relevés par les petits producteurs des produits du terroir grâce aux efforts déployés par l’ADA à travers la mise en œuvre de la stratégie du développement de la commercialisation des produits du terroir. Cette stratégie est axée sur l’amélioration de la compétitivité et sur l’accès des produits du terroir aux marchés local et international. « Ce séminaire va nous permettre d’abord de mettre le point sur les réalisations importantes du Plan Maroc Vert dans le domaine des produits du terroir. Nous avons travaillé avec plus de 700 coopératives, plus de 22.000 bénéficiaires, le ministère a construit plus de 400 centres de valorisation équipés aux normes d’hygiène et de qualité, initié des programmes de formation, un encadrement de proximité sur les process de gestion de coopératives, les process de production et surtout sur la commercialisation, le packaging, etc. », a déclaré El Mahdi Arrifi, directeur général de l’ADA.

L’objectif principal de l’ADA est de montrer l’importance de la grande distribution dans la stratégie nationale de promotion et de commercialisation des produits du terroir et son impact sur le développement et la modernisation de l’agriculture solidaire et à débattre des perspectives d’avenir et des conditions d’extension et de pérennisation de la commercialisation de ces produits dans les circuits de distribution moderne. Les initiateurs visent aussi à sensibiliser aux enjeux de cette stratégie en matière de création d’emplois ainsi que son apport au développement du monde agricole.

Dans ce cadre, les différents intervenants ont estimé indispensable de renforcer les capacités des coopératives opérant dans le domaine des produits du terroir notamment en ce qui concerne l’approvisionnement des circuits de la Grande et Moyenne Surface (GMS), tout en les faisant bénéficier d’un meilleur accompagnement en matière de qualité.

Ils ont, dans ce sens, suggéré le renforcement et la promotion de la qualification de ces coopératives et ce, à différents niveaux et durant les différentes étapes de la chaîne de production, se disant, en outre, en faveur de l’encouragement de la formation en matière de circuits de la commercialisation moderne (encadrement, étiquetage des produits, packaging, etc.).

Rappelons que le nombre des coopératives ayant bénéficié de l’accompagnement de l’ADA a atteint 164 coopératives qui commercialisent en continu leurs produits au niveau de 113 magasins de la grande et la moyenne distribution dans 22 villes. Ces coopératives qui comptent 5.935 adhérents, dont 42% de femmes, ont pu doubler leur chiffre d’affaires et mieux se référencer sur le marché national et plus spécialement au niveau des circuits de commercialisation moderne qui garantissent une stabilité de la rentabilité et une meilleure structuration du secteur.

 

 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

La BMCI Et BERD soutiennent les exportateurs et importateurs marocains

Article suivant

Challenge #705