Tourisme

La Confédération Nationale du Tourisme déterminée à soutenir le ministère

La Confédération Nationale du Tourisme (CNT) se veut rassurante quant à ses rapports avec le ministère. « Notre relation avec la tutelle est basée sur la confiance mutuelle et respectueuse des engagements que nous avons pris lors de notre première rencontre [du 20 avril 2017]. Elle ne saurait souffrir de dysfonctionnements, sachant que l’un comme l’autre, nous avons l’obligation de résultats », note la CNT.


En ce qui concerne le travail de la commission mixte public-privé créée le 1er juin 2017, la CNT précise qu’elle va s’atteler sur la gouvernance du secteur, la promotion, l’aérien, le financement, l’investissement et la compétitivité des acteurs.

Pour ce qui est des contrats « Progrès », projet  proposé par le ministre sortant Lahcen Haddad, la Confédération Nationale du Tourisme rappelle que c’est un chantier entamé depuis  2015 avec les départements du ministère du Tourisme et plus particulièrement la DRDQ. Ce contrat vise à sceller un partenariat gagnant/gagnant entre la CNT, La Fédération Nationale De L’Industrie Hôtelière (FNIH), le ministère du Tourisme et le ministère des Finances. Il prévoit de doter la CNT de 12 millions de DH et la FNIH de 16 millions de DH durant la période 2017-2020.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Pharma 5 part en croisade contre l’hépatite B

Article suivant

Accidents de la circulation : 25 morts en une semaine