Digital

La conservation foncière se digitalise

L’Agence Nationale de la Conservation Foncière, du Cadastre et de la Cartographie (ANCFCC ) prend le virage du digital. Elle vient d’annoncer la mise en place d’un portail institutionnel, informationnel et transactionnel. Cette initiative lui permettra ainsi de s’inscrire avec les entités publiques dans le programme d’État sur la modernisation de l’ensemble des administrations.


Lancé mercredi 14 juin 2017, « Mohafadati » est son nouveau service de suivi des biens et titres fonciers. Cette action constitue la première pierre apportée à l’édifice du processus de dématérialisation qui se poursuivra durant les prochains mois.

Ce dispositif propose aux usagers une nouvelle plateforme sécurisée permettant de suivre à distance leurs biens immatriculés. Après une simple inscription sur le site ancfcc.gov.ma, qui consiste à renseigner puis à déposer le formulaire de demande à la conservation foncière la plus proche, les utilisateurs de ce nouveau servic, seront systématiquement informés de toute opération inscrite sur leurs titres fonciers par email et par sms. Dorénavant, les usagers ne seront plus dans l’obligation de se déplacer afin de se renseigner sur leurs biens et seront automatiquement alertés dès qu’une opération est effectuée sur un titre dont ils sont propriétaires : hypothèque, saisie, vente totale ou partielle…, précise l’Agence. Aussi, pour encourager les citoyens marocains résidents ou non à l’étranger à utiliser ce service, « Mohafadati » sera, à titre exceptionnel, gratuit jusqu’à fin décembre 2017, conclut l’Agence.

 
Article précédent

Parité : l'engagement de Webhelp Maroc récompensé

Article suivant

« Je suis confiant pour le second tour »