Automobile

La Corée du Sud s’implique dans la formation à Casablanca

La Corée du Sud s’est engagée à financer à hauteur de 6 millions de dollars un projet de création d’un centre de formation à Casablanca dans le domaine de l’automobile. En outre elle va former entre 2020 et 2024 des maîtres-formateurs marocains hautement compétents aux métiers de l’automobile.


Les actions de coopération de la Corée du Sud envers le Maroc se poursuivent, avec en première ligne la formation professionnelle. L’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) a annoncé avoir signé avec le ministère marocain de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, un accord de partenariat pour le lancement d’un projet de création d’un centre de formation au Maroc pour les formateurs de l’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP). Spécialisé dans le domaine de l’automobile, ce centre sera établi au sein de l’Institut de Formation aux Métiers de l’Industrie Automobile de Casablanca (IFMIAC). Il vise à améliorer la qualité des programmes d’EFTP marocains en encourageant la formation de maîtres-formateurs (appelés Master-trainers ou formateurs pour des formateurs) hautement compétents, indique le communiqué.

Lire aussi|Coronavirus : le vaccin de Moderna autorisé aux Etat-Unis

Le projet, qui s’étale sur une période de 5 ans entre 2020 et 2024, nécessitera un budget de 6 millions de dollars et cherchera à renforcer le système d’EFTP en répondant aux besoins de l’industrie automobile et en contribuant à accroître les opportunités d’emploi et le développement industriel au Maroc, grâce à la création d’un centre de formation suivant un modèle innovant.  En effet, pendant ces 5 prochaines années, la Corée du Sud va former des maîtres-formateurs marocains aux métiers de l’automobile. A noter que ce projet a été signé à l’issue de la 3è session de la coopération triangulaire Maroc-Corée-Afrique, tenue, en collaboration avec le Secrétariat d’État chargé de la Formation professionnelle et l’Institut de formation aux métiers de l’Industrie automobile à Casablanca (IFMIAC), entre le 30 novembre et 11 décembre. La session a regroupé les participants en provenance du Maroc, de la Tunisie, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal.

Lire aussi|AFD Digital Challenge : une startup marocaine parmi les lauréats de l’édition 2020

 
Article précédent

Suivez le LIVE de l’émission « Décryptage » de radio MFM

Article suivant

Covid-19 : devez-vous être vaccinés si vous avez déjà été infectés par le virus ?