Industrie pharmaceutique

La crise du Covid-19 retarde les plans de déploiement en Afrique de Pharma 5

L’inauguration de l’usine ivoirienne du laboratoire pharmaceutique marocain Pharma 5, n’aura finalement pas eu lieu en 2019 comme annoncée initialement.


La livraison de l’usine ivoirienne du laboratoire pharmaceutique marocain Pharma qui incarne le premier jalon du déploiement industriel en Afrique subsaharienne du leader marocain en production et commercialisation de médicaments génériques, a déjà accusé près d’un semestre de retard par rapport au calendrier initial. Et la crise actuelle du Covid-19 devra probablement repousser davantage l’entrée en service de ce laboratoire situé à la périphérie nord d’Abidjan, dont la pose de la première pierre en fin 2017 avait suscité beaucoup d’enthousiasme pour la coopération maroco-ivoirienne.

Selon des sources proches du groupe marocain contrôlé par la famille Lahlou-Filali, les premiers médicaments qui sortiront de cette unité que porte la filiale locale Pharma 5 Africa, ne seront pas commercialisés avant le dernier trimestre 2020, alors que son coût final devra sensiblement dépasser le budget initialement estimé à 100 millions de dirhams. Des médicaments qui feront partie, dans un premier temps, des cinq classes thérapeutiques suivantes : l’infectiologie, la virologie, la gynécologie, l’antalgie et l’antibiothérapie. Dès 2021, la production de Pharma 5 Africa destinée à alimenter le marché ouest-africain, devra atteindre 100 millions d’unités de médicaments (principalement des comprimés), soit un peu plus que 10% du volume global de production du groupe Pharma 5 qui touche déjà une quarantaine de pays à l’export.

Lire aussi : Coronavirus : 163 nouveaux cas, 5382 au total, mercredi 6 mai à 10h

Rappelons que le groupe créé en 1985 par Dr Abdallah Lahlou-Filali (toujours Président en exercice de son Conseil d’Administration), revendique un chiffre d’affaires qui dépasse la barre du milliard de dirhams. Outre sa nouvelle filiale ivoirienne, le groupe basé à Casablanca compte deux autres entités au Maroc à savoir Pharmashop, un des pionniers de la parapharmacie au Maroc (connu notamment pour sa représentation exclusive au Maroc des produits Mustela et Nuxe) et MD5, un des principaux grossistes répartiteurs marocains de produits pharmaceutiques. 

 
Article précédent

Medi1TV dément de fausses informations contre ses responsables administratifs

Article suivant

Coronavirus : La Fondation marocaine de l’étudiant lance une initiative solidaire