Pétrole

La crise pétrolière algérienne, une opportunité pour le Maroc ?

Avec le ralentissement économique enregistré ces derniers trimestres, la récente crise du Corona Virus et surtout la guerre des prix déclenchés par l’Arabie saoudite, les prix du baril ont fortement chuté jusqu’à 28 USD le baril de Brent. La chute des cours, qui semble partir pour durer malgré l’accord OPEP, est paradoxalement annonciatrice de perspectives économiques favorables pour les pays membres de l’UMA.


Le Maghreb est en effet une des zones géographiques les moins intégrées du globe. L’absence d’intégration économique est comme chacun le sait de nature politique. Le conflit du Sahara, hérité de la décolonisation perdure encore aujourd’hui et l’absence de coopération entre Rabat et Alger ont fini par tuer le projet de l’UMA. Le Maroc apparaît souvent comme étant à l’initiative de la normalisation des relations bilatérales, d’abord du fait que l’absence d’intégration économique lui coûte très cher contrairement à l’Algérie. En effet, avec 97% de recettes d’exportation provenant des hydrocarbures, l’économie de rente a permis à l’Algérie de payer le coût élevé de l’absence d’intégration économique avec son environnement régional. Aujourd’hui l’ensemble du continent africain ne représente que 5% des exportations algériennes et 3% de ses importations.

De la crise pétrolière à la crise économique

Or depuis 2014 l’embellie des prix du pétrole semble être terminée, la multiplicité de l’offre notamment du pétrole non conventionnel en plus d’un ralentissement de la demande ont conduit à une baisse progressive des prix du baril ce qui a fortement pesé sur l’économe algérienne. Alger a perdu 30% de son budget total en 2015 Pour adoucir le coup, le gouvernement algérien a décidé d’utiliser le fonds souverain national pour équilibrer le budget, mais après deux années supplémentaires de baisse des prix du pétrole, le fonds s’est tari en 2017.

Lire la suite dans votre magazine Challenge disponible gratuitement sous format PDF, en cliquant sur le lien suivant: https://emag.challenge.ma/743/mobile/index.html

 
Article précédent

Coronavirus : Western Union offre une réduction de 50% aux intervenants de première ligne

Article suivant

Coronavirus : 29 nouveaux cas, 6681 au total, samedi 16 mai à 10h