BanquesFlash-eco

La croissance du crédit bancaire en baisse

Le rythme de croissance annuelle du crédit bancaire a décéléré à 2,6% en avril 2018, après avoir atteint 3,1% un mois auparavant, indique Bank Al-Maghrib.


Le ralentissement de la croissance du crédit bancaire reflète notamment l’accentuation de la baisse des facilités de trésorerie à 4,5% en avril après 0,7% en mars, explique Bank Al-Maghrib dans ses statistiques monétaires du mois d’avril 2018, ajoutant que les prêts immobiliers ont progressé de 3,5% après 3,1% et ceux à la consommation de 5,4% contre 4,7% au cours de la même période. Quant aux crédits à l’équipement, leur rythme est resté quasiment stable d’un mois à l’autre à 12,7%.

Par secteur institutionnel, la croissance des concours alloués au secteur non financier s’est inscrite en décélération passant de 4,3% à 4,1%, attribuable au ralentissement du rythme de progression des crédits aux entreprises non financières publiques à 18,4% au lieu de 25,4%. En revanche, les concours au secteur privé ont vu leur taux passer de 2,7% en mars à 2,9% en avril, avec une hausse de 2% après 1,5% de la croissance des prêts alloués aux sociétés non financières privées et une quasi-stagnation de celle des crédits aux ménages à 4%.

En glissement mensuel, le crédit bancaire est resté quasiment à son niveau du mois précédent, fait savoir Bank Al-Maghrib, notant que cette stagnation recouvre une hausse de 0,3% des prêts immobiliers et de 1% de ceux à la consommation, une baisse de 0,5% des facilités de trésorerie ainsi qu’une quasi-stabilisation des crédits à l’équipement par rapport à leur niveau de mars.

 
Article précédent

SM le roi lance les travaux de L'école de deuxième chance

Article suivant

Axa Services Maroc recrute 900 collaborateurs