Elle fait l'actu

La directrice de la Berd au Maroc met en exergue la certification PPP

La certification partenariat public-privé (PPP) vise à « stimuler l’investissement privé, développer les infrastructures et à renforcer le secteur public pour s’inscrire totalement dans la dynamique actuelle de développement des projets PPP au Maroc », a souligné, mercredi à Rabat, la directrice du bureau de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) au Maroc, Marie-Alexandra Veilleux.


La BERD « soutient fortement » les autorités publiques pour le lancement des projets PPP et l’accroissement des investissements privés via des appels d’offres qui « seront incessamment démarrés », a déclaré à la MAP Mme Veilleux à l’issue d’un point de presse sur la formation de la certification PPP, organisée en collaboration avec le ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration (MERFA).

Lors de ce point de presse, la directrice a mis en exergue le parcours de certification progressif CP3P, qui, une fois obtenue, permettra d’utiliser le titre de « Professionnel PPP Certifié », une dénomination créée dans le cadre du programme de certification en PPP, mis en œuvre dans le cadre d’une collaboration entre la BERD, la Banque asiatique de développement, la Banque interaméricaine de développement, la Banque islamique de développement et le Groupe de la Banque mondiale. Cette formation, la première en PPP pour le secteur public au Maroc, est dispensée au profit de 27 fonctionnaires travaillant au MERFA, notamment à la Direction des entreprises publiques et de la privatisation (DEPP).

« La certification vise à promouvoir un accompagnement intégré du lancement de projets PPP à travers un mécanisme de soutien aux autorités publiques pour lancer, implémenter et exécuter ces projets sur le volet technique, financier et juridique », a-t-elle ajouté.

(MAP)

 
Article précédent

Flug x Item Engineering : l’intelligence artificielle au service de la gestion de l’espace

Article suivant

Premier cas de coronavirus en Amérique latine