Digital

La Douane étoffe ses prestations digitales

L’Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII) renforce son offre digitale en faveur des entreprises et des particuliers. L’ADII vient ainsi de lancer deux nouveaux produits baptisés « [email protected] » et « Bayyan [email protected] », destinés à l’entreprise et au grand public.

Dans le détail, le premier produit, [email protected], est une plateforme web personnalisée destinée, dans un premier temps, aux chefs d’entreprise. Son objectif est d’offrir une vue d’ensemble aux usagers sur leurs opérations douanières, leur offrir la possibilité d’en assurer le suivi au quotidien et en temps réel et ainsi de leur permettre de disposer d’informations fiables et actualisées les aidant à mieux identifier d’éventuelles contraintes et à anticiper les risques potentiels.


Lire aussi| Conseil de gouvernement : la création du Fonds Mohammed VI pour l’Investissement validée

De son côté, le second produit, Bayyan [email protected], est une application mobile gratuite qui contribue à la protection des consommateurs en les informant sur l’authenticité de certains produits du marché. « Les deux produits permettront d’améliorer la relation avec les opérateurs et le consommateur, en leur donnant accès à l’information douanière dont ils ont besoin de manière rapide, simple et transparente », a précisé Nabyl Lakhdar, Directeur général de l’ADII, lors d’un point de presse dédié à la présentation de ces deux produits digitaux le 27 novembre.

Lire aussi| Air Arabia lance la ligne Casablanca-Malaga

« Aujourd’hui, l’accès à l’information est essentiel pour l’entreprise. Avec [email protected], les opérateurs pourront économiser énormément de temps et améliorer, in fine, leur façon de produire et de créer de la valeur. Bayyan [email protected] permettra, quant à lui, au consommateur d’avoir une idée sur l’authenticité de certains produits du marché et notifier éventuellement la Douane pour faire les contrôles nécessaires », a-t-il ajouté. L’ADII se dit disposée à améliorer ses produits et les enrichir de manière à satisfaire les besoins des opérateurs et des consommateurs finaux.

 
Article précédent

Suivez le LIVE de l’émission « Ach Waq3 » de MFM Radio

Article suivant

Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, vendredi 27 novembre