Scanner

La filière de la canne à sucre subventionnée


Pour pallier à la forte désaffection de la filière de la canne à sucre et redresser le taux de couverture des besoins nationaux à partir des plantes sucrières locales, l’État accordera dès l’automne prochain une aide financière, sous forme de subvention et à raison de 6 000 dirhams par hectare, à la création de nouvelles plantations. Le plan de renouvellement ainsi proposé porte sur la réalisation de 5 200 hectares par an et s’étale sur les cinq prochaines années. 

 
Article précédent

La BERD à la rescousse de la Compagnie minière de Seksaoua

Article suivant

Vers un nouveau cadre d’activité pour les écoles américaines