Flash-ecoR&D

La fondation MAScIR célèbre ses 10 ans d’existence

10 ans déjà que la fondation Mascir est au service de la recherche appliquée et de l’innovation au profit des entreprises. Pour marquer l’occasion, la MAScIR (Moroccan foundation for advanced science, innovation and research) a organisé, le 21 décembre 2017 à Rabat, une conférence et une visite de ses différents laboratoires. Soulignons que la rencontre a réuni plusieurs personnalités du monde économique et politique parmi lesquelles Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie.


Dès sa création, la mission qui lui a été confiée est de promouvoir le développement d’un pôle d’excellence basé sur la recherche orientée sur les entreprises en matière des technologies de pointe. Une mission que la MAScIR a prise à bras le corps. En témoignent ses nombreuses publications dans des revues scientifiques de renom international. Pas moins de 500 publications de la fondation ont en effet été publiées ces dernières années et elle détient aussi 137 brevets dont 27 à l’international et 25 projets de recherche et développement (R&D). « La MAScIR a fait énormément de choses en dix ans », a, lui-même, reconnu Moulay Hafid Elalamy dans son discours. « La fondation, au fil du temps, a accumulé un vrai savoir-faire. Mascir a su retenir l’attention des grands groupes à l’instar de l’OCP, leader mondial. Le chemin parcouru est, certes, intéressant mais nous devons désormais nous focaliser sur l’avenir. Le Maroc est en pleine mutation. Nous sommes devenus un pays attractif, convoité, et nous avons des besoins à l’avenir qui sont consistants. Dans cette transformation profonde de notre pays, la R&D aura un rôle central », a-t-il fait remarquer. Pour sa part Nawal Chraibi, directrice générale adjointe de MAScIR a dressé le bilan de la fondation sur ces dix dernières années, mettant en exergue les différentes étapes de son évolution. « MAScIR offre une alternative optimale aux industriels pour innover dans leurs domaines d’activité, en minimisant le risque lié à l’investissement en R&D », a-t-elle souligné.

Notons que la fondation a raflé un bon nombre de prix prestigieux ces dernières années parmi lesquels trois médailles d’or au concours international de l’invention iCAN 2016, le Prix de l’innovation au SIAM 2015 (Salon International de l’Agriculture au Maroc). MAScIR travaille en étroite collaboration sur d’importants projets de R&D avec plusieurs grands groupes exerçant dans divers secteurs. Outre l’OCP, il y a également l’ONCF, MASEN, Safran, Jacobs, l’ONEE…

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

BMCE Bank lance sa filiale

Article suivant

L’Alimentation, la santé et le logement constituent les principales dépenses des seniors