Environnement

Casablanca. La forêt de Bouskoura sous le coup d’une déforestation en catimini

Alors qu’elle est actuellement interdite d’accès pour les citoyens, la forêt de Bouskoura, un des principaux poumons de Casablanca, connaît une activité qui se déroule loin des yeux des curieux.


Des troncs sciés et des camions chargés de bois au sein de la forêt de Bouskoura. Cette opération se déroule depuis plusieurs jours alors que l’accès à ladite forêt est actuellement interdit. C’est dire la concomitance et le timing de la déforestation avec la suspension des balades pour les citoyens.

Lire aussi | Coronavirus : contrôle renforcé à Casablanca [Audio du préfet de police de Casablanca]

A noter que la forêt de Bouskoura a rouvert fin juin après sa fermeture en mars suite à l’instauration de l’état d’urgence sanitaire. L’accès a été de nouveau interdit cette semaine. Pour rappel, au Maroc, les menaces qui pèsent sur la forêt sont le prélèvement du bois de chauffage, la pression pastorale et le défrichement qui a atteint 880 ha en 2018, soit l’équivalent des superficies ravagées par les feux durant la même année.

Lire aussi | Énergies renouvelables : SM le Roi inquiet du retard

 
Article précédent

Transport aérien : Ryanair reprend ses vols sur le Maroc cet hiver

Article suivant

Affaire CNSS : peine confirmée pour Rafik Haddaoui, Abdelmoghit Slimani acquitté