Startup

La French Tech s’installe au Maroc

Suite à l’appel à projets lancé en décembre 2018 par la French Tech, le président du Kluster CFCIM, Jérôme Mouthon, a été retenu pour piloter la Communauté French Tech de Casablanca.


C’est acté. L’écosystème français des startups a désormais une représentation à Casablanca, dont le pilotage a été confié à Jérôme Mouthon, président du Kluster de la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM).

Créée il y a cinq ans, la French Tech vise à animer et à développer un environnement favorable aux startups françaises à fort potentiel d’innovation et de croissance. Afin de favoriser l’internationalisation de ce réseau qui se met au service des startups, un appel à projets a été lancé en décembre 2018 pour créer des Communautés French Tech à l’international. Le 3 avril 2019, 48 Communautés, dont celle de Casablanca, ont été labellisées pour une période de trois ans renouvelables, parmi lesquelles on retrouve notamment les villes d’Abidjan, de Dakar et de Dubaï.

Au Maroc, la Communauté French Tech est présidée par Jérôme Mouthon, président du Kluster CFCIM, accompagné d’un board composé d’entrepreneurs de la Tech, de la transformation numérique et des startups, parmi lesquels Julien Guyard, Othman M’Didech, Mourad El Majoubi, etc. « Nous sommes une communauté d’entrepreneurs français ou binationaux dans la Tech au Maroc et cherchons à fédérer autour de nous des startups, mais aussi des grandes entreprises françaises présentes au royaume. Nous avons postulé pour piloter la Communauté French Tech au Maroc en nous appuyant sur l’organisation actuelle du Kluster CFCIM afin de développer ce magnifique label sur les trois prochaines années. Le Kluster CFCIM mettra à disposition ses infrastructures au service de la Communauté French Tech Maroc, ainsi que toutes les valeurs de la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc qui compte plus de 4 500 sociétés adhérentes », explique Jérôme Mouthon, président du Kluster CFCIM et de la Communauté French Tech de Casablanca.

La Communauté French Tech de Casablanca se donne ainsi pour mission de resserrer les liens entre fondateurs de startups, investisseurs et autres parties prenantes de l’écosystème entrepreneurial. C’est dans cette perspective qu’au moins un événement rassemblant la communauté sera organisé chaque trimestre. « Le board rassemble français et marocains et devrait nous permettre de tisser des liens étroits avec toutes les fédérations marocaines et françaises et de jouer pleinement notre rôle dans l’animation de la Tech au Maroc », affirme Julien Guyard, entrepreneur élu Community lead de la Communauté French Tech de Casablanca.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Il fait l'actu : Karim Adyel, juriste

Article suivant

Rachid Fadouach, DGA de Smeia : "Nous entendons maintenir notre leadership"