Afrique

« La grande famille africaine est à nouveau au complet »

Avec le retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA), « la grande famille africaine est à nouveau réunie au complet », précise un document rendu public par la présidence tournante de l’UA à l’occasion du 29ème sommet de l’Organisation panafricaine, qui a pris fin mardi 04 juillet 2017 à Addis-Abeba.


Sous le titre « Tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse », thème de ces assises africaines, qui ont débuté le 27 juin 2017, le document distribué au siège de l’UA, qui revient sur les grandes initiatives du chef de l’État guinéen, Alpha Condé, président en exercice de l’UA, rappelle qu’« Avec une large majorité, les États ont voté, le jour même de l’ouverture du 28ème sommet, le 30 janvier 2017, le retour du Maroc au sein de l’UA ». Dans la rubrique « Mandat de l’Action et de l’Innovation au service de l’Afrique : bilan de mi-mandat » du président de l’UA, le document, qui revient sur le retour du Royaume au sein de sa famille institutionnelle africaine, affirme que « Depuis plus de trois décennies, ce résultat était attendu ».

Pour rappel, les travaux du 29ème Sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’UA se sont ouverts lundi 03 juillet 2017 dans la capitale éthiopienne, avec la participation de SAR le Prince Moulay Rachid, qui a représenté SM le Roi Mohammed VI à la session ordinaire de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Organisation panafricaine. Lors du 28ème sommet des chefs d’État de l’Union africaine à Addis-Abeba (30 et 31 janvier 2017), le président Alpha Condé a été désigné par ses pairs pour succéder à son homologue tchadien Idriss Déby Itno à la présidence tournante de l’organisation panafricaine.

 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Microdata : le dividende fixé à 16,5 DH/action

Article suivant

Retraite : « La réforme n’apporte pas de solutions profondes aux déséquilibres »