Aquaculture

La JICA finance un centre de recherche à Tétouan


Un accord de don de 100 millions de DH a été signé hier entre l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime pour la construction d’un centre de recherche et de technologie conchylicoles dans la baie d’Amsa à Tétouan. S’étalant sur une superficie de 7 000m2, dont 5 000m2 seront construits, ce projet vise plus concrètement à promouvoir la recherche en aquaculture de mollusques, y compris la production de plants de fruits de mer. Aussi, il comprendra notamment des laboratoires, un centre de formation, un château d’eau, une ferme aquacole au large de la baie et un bloc administratif.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Bank Al Maghrib maintient inchangé son taux directeur

Article suivant

L'espagnol Calsina Carré se renforce au Maroc