Blog de Jamal Berraoui

La loi, toute la loi, rien que la loi par ( Jamal Berraoui )

Nous le savons depuis l’indépendance, mais nous faisons semblant de ne pas le voir. Le problème premier de la construction d’un état de droit, c’est la primauté de la règle du même nom, l’égalité de tous devant elle et son application. De la circulation aux affaires, ce n’est pas le cas aujourd’hui.


Chaque fois qu’un convoi officiel est prévu sur un tronçon, la police déplace des voitures stationnées en toute légalité, sans préavis et sans se préoccuper des propriétaires. C’est tout simplement illégal. Mais, personne ne proteste. Il y a plusieurs jugements contre les sabots, parce que les sociétés privées ne peuvent être délégataires d’un acte de police. Cela continue. Le permis est une pièce d’identité et ne peut être retiré que suite à un jugement, allez le dire aux gendarmes, qui sont pourtant officiers de la police judiciaire.

J’avais relaté le cas de cette jeune femme de ménage, Ghita, accusée par la maîtresse de maison, elle a été relâchée mercredi dernier suite à l’abandon de toute charge, après plus de deux mois d’incarcération. Tout est illégal, son arrestation  effectuée par un gendarme intime de l’accusatrice, les violences qu’elle a subies, puis le mandat de dépôt. Illégal parce qu’il n’y en  avait pas l’ombre d’une preuve, rien que les soupçons d’une notaire qui a déjà accusé un mari, un chauffeur de vol, accusation qui lui sert de vengeance donc. La police n’est pas là pour obéir aux hystéries des uns et des autres !

Des commerces, des cliniques, pire le Trésor, refuse les chèques non certifiés et l’écrivent. C’est tout à fait illégal parce que le chèque est libératoire, il ne peut être refusé comme moyen de paiement. Mais même le Trésor, l’Etat viole la loi. Dans le cas des cliniques, il y a des vies humaines en jeu. On vous réclame un chèque certifié à minuit. Vous êtes obligé de réveiller vos proches pour réunir la somme en liquide et les aider à faire du Noir.

A Marrakech, un conseiller municipal, poursuivi pour détournement, a reçu délégation pour gérer les marchés. C’est illégal parce que la présomption d’innocence n’annihile pas le devoir de prudence de Madame la présidente. S’il commet d’autres délits, elle est moralement et juridiquement complice.

On peut étendre la chose à tous les domaines. Les autorisations de commerces nocturnes (bars, restaurants, cafés) en milieu résidentiel sont illégales. Tous les débits de boissons sont dans l’illégalité, puisqu’ils ont une clientèle musulmane. La vente à des privés de terrains ayant fait l’objet d’une expropriation pour intérêt public, sans donner un droit de préemption aux anciens propriétaires est à la fois illégale, inique et immorale.

Il y a une vingtaine d’années, un fabricant de glaces s’est installé au Maroc, son unique concurrent a utilisé le fait qu’il proposait d’autres produits pour l’exclure du marché. L’épicier qui prenait Viking ne pouvait plus accéder au lait, au yaourt etc… C’est le comble de l’illégalité, l’atteinte suprême à la liberté du commerce. Viking a fait faillite et c’est tout. Faire de nouvelles lois pour ne pas les appliquer c’est du cosmétique.

 
Article précédent

Il fait l'actu : Mohamed Hassad

Article suivant

Informatique de gestion : surprenant constat !