Justice

La lourde tâche de Mohamed El Krimi, nouveau syndic de la Samir

Fraichement désigné par le juge pour gérer la raffinerie nationale à quelques mois de sa liquidation judiciaire, Mohamed El Krimi annonce d’emblée de remettre la Samir en état d’activité. Réuni lundi 21 mars avec les cadres de la raffinerie, El Krimi le nouveau syndic a expliqué qu’il est préférable de liquider une raffinerie en activité, plutôt qu’à l’arrêt. El Krimi, qui connait bien la tâche de syndic judiciaire vu qu’il l’a pratiquée à plusieurs reprises dans différentes affaires, a donc jusqu’au 20 juin prochain, pour injecter des fonds afin de redémarrer l’activité de la Samir. La tâche ne sera pas aussi simple. Si l’actionnaire de référence a refusé pendant plusieurs mois d’injecter du cash dans l’activité, comment réussira-t-il à mobiliser l’argent nécessaire pour réussir le redémarrage de l’activité de la raffinerie. Affaire à suivre.

 
Article précédent

Le N°3 de l’ingénierie tunisienne s’implante au Maroc

Article suivant

Washington: Moulay Rachid au 4e Sommet sur la sécurité nucléaire