FiscalitéPLF 2017

La lutte contre la fraude fiscale négligée ?

« Dans la lettre de cadrage du projet de loi de finances de l’année 2017, le Chef du gouvernement a réitéré ses déclarations de bonnes intentions en mettant l’accent sur la rigueur des dépenses publiques, notamment les dépenses afférentes à la « réalisation des études » et celles relatives à « l’achat de véhicules ». Malheureusement, la réalité du bilan est différente de ces bonnes intentions. Aucun n’a été dit sur les recettes publiques, et notamment sur le potentiel que représente aujourd’hui la fraude fiscale et ce que la lutte effective contre les fraudeurs du fisc pourrait rapporter comme recettes additionnelles à l’Etat, permettant ainsi une plus grande marge de manœuvre dans la lutte contre la pauvreté et la réalisation des réformes structurelles dont a besoin le Maroc.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Le 5e FIAD les 16 et 17 mars 2017

Article suivant

Finances publiques : Aggravation du déficit budgétaire de plus de 24%