MRE

La messe des compétences marocaines commence à Tanger

Le 3ème forum des compétences marocaines en Allemagne vient de débuter ses travaux à Tanger. Organisé par le ministère délégué auprès du MAEC chargé des marocains résidant à l’étranger et de l’immigration, le forum a attiré un nombre important des marocains cadres et hommes d’affaires installés en Allemagne.
Prenant la parole lors de l’ouverture du forum Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, et Abdekrim Benatik, ministre délégué chargé des MRE ont mis l’accent sur le rôle primordial des marocains du monde et notamment ceux résidant en Allemagne. Moulay Hafid Elalamy a exprimé sa fierté de participer à ce forum et ce au regard des réalisations des Marocains du Monde. On n’apercoit l’image lors du chantier de création, ce n’est qu’ à l’achèvement des oeuvres et des ouvrages. Beaucoup d’infrastructures ont été réalisées. L’industrie à attiré des opérateurs qui changé des régions. Nous ne sommes plus dans la logique des plans quinquenaux mais devant des visions stratégiques avec des plans d’action dans plusieurs secteurs. Dans le secteur industriel on a capitalisé sur les acquis et on a apporté la notion d’écosystème. Le taux d’intégration à connu une évolution notable ayant dépassé les objectifs de départ. Renault avec 50% de taux d’intégration (c’est une annonce exclusive) aujourd’hui nous sommes à plus d’un milliard d’euros de vente. Le pays est devenu un exportateur de produits industriels.
Karim Zidan, président de l’Association des Compétences, a précisé que ce réseau à choisi de servir le pays. La notion de compétence est ce pouvoir qui permet de participer au développement du pays. Nous avons choisi de prendre l’initiative et de ne pas attendre que les autres travaillent à notre place. Il a loué l’engagement du ministre Avdelkrim Benatiq et sa disponibilité. Il a par ailleurs signalé le dynamisme du ministre Moulay Hafid Elalamy, ainsi que le rôle du ministre Larbi Bencheikh dans la formation professionnelle. L’orateur à rendu un hommage à la CGEM et son rôle de promotion de l’économie marocaine.
Certains marocains veulent servir leur pays mais se retrouvent devant des obstacles. L’image de la racine et de la branche de l’arbre ont été invités à la démonstration pour expliquer l’attachement au pays de certains et ceux cassent la branche n’oubliant que la racine reste vivante.
Les augmentations des salaires en Chine ont créé des opportunités en matière de création d’emplois. Les investisseurs viennent parce que le Maroc est devenu  compétitif. Il a aujourd’hui un retour des investisseurs dans le secteur des textiles après avoir perdu dans le passé sa position. La qualité des RH est un atout. Dans l’aéronautique, nos ingénieurs sont demandés et des accords ont été signés avec beaucoup de gropes internationaux pour la fabrication des pièces manufacturés. Ce sont les ojectifs de 500 mille emplois qui sont entrain d’être réalisés.

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

L’activité agricole continue à tirer la croissance économique

Article suivant

Report de l'élection du nouveau SG de l'Istiqlal