Législatives 2016PolitiquePolitique au Maroc

La nouvelle physionomie de la Chambre des représentants

Les élections législatives du 7 octobre 2016 a abouti au renouvellement de près de 64 % des sièges composant la totalité des membres de la Chambre des représentants alors que 36 % des députés dont le mandat a pris fin ont été réélus. Selon des sources au ministère de l’Intérieur, le taux de renouvellement réalisé par les différents partis représentés au sein de la Chambre des représentants diffère selon le nombre de sièges décrochés par les instances précitées.


Les 2/3 des députés ont moins de 55 ans

Les deux tiers des députés élus au titre des législatives du 7 octobre sont âgés de moins de 55 ans, soit un total de 262 membres de la Chambre des représentants. Les données relatives aux tranches d’âge des élus membres de la Chambre des représentants font ressortir que 34 députés ont moins de 35 ans, soit 9 % de l’ensemble des membres de la Chambre, alors que 228 députés sont âgé entre 35 et 55 ans.  Les députés âgés de plus de 55 ans représentent le tiers restant avec 133 membres.

Les femmes manquent de représentativités

La représentativité de la femme au sein de la Chambre des représentants s’élève ainsi à près de 21 % de l’ensemble des membres de ladite instance, contre 17 %  en 2011, soit une amélioration de représentativité de 4 points de plus au titre du scrutin législatif du 7 octobre.

Le Parti authenticité et modernité (PAM) arrive en tête en terme de représentativité féminine à la Chambre des représentants avec 26 députées, dont 5 mandataires de listes au niveau des circonscriptions locales. Le Parti de la justice et du développement (PJD) vient en deuxième position avec 24 députées, dont quatre élues au titre des circonscriptions locales, 18 au titre de la première partie de la liste nationale réservée aux femmes et deux au titre de la deuxième partie de la liste nationale réservée aux jeunes des deux sexes.

Le ¼ des députés sont commerçants

La composition socio-professionnelle de la Chambre des représentants issue des élections du 7 octobre 2016 est presque identique à celle de la Chambre des représentants de 2011 avec 24 % pour les commerçants, 15 % pour les enseignants et 14 p% pour les fonctionnaires

La catégorie des professions libérales occupe la 4ème place avec environ 14 %, suivie des salariés du secteur privé avec plus de 8 % et des agriculteurs en sixième et dernière position avec près de 6 %.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Marrakech à l'heure de la protection des données personnelle

Article suivant

Pétrole : vers un plafonnement de la production mondiale ?