AssurancesFlash-eco

La pêche artisanale enfin couverte par l’assurance

La Confédération Nationale de la Pêche Artisanale au Maroc (CNPAM) a souscrit pour les armateurs et les marins pêcheurs, par le biais du cabinet conseil AFMA, plusieurs couvertures d’assurances, dont l’accident de travail qui est obligatoire pour eux à partir de 2018.


La première démarche d’AFMA, n°1 du secteur du courtage au Maroc, a été, depuis plus de 5 ans, d’aller à la rencontre des armateurs, des marins pêcheurs et des structures stratégiques dans les différents ports, sites et villages de pêche, à travers le royaume, pour identifier les besoins en assurance et discuter des solutions assurantielles économiquement viables, et socialement acceptables. Il s’est alors avéré nécessaire de mettre en place, en collaboration avec les parties prenantes, un programme d’assurances qui viendra aider à garantir la sécurité de cette population et de leurs moyens d’existence. Ceci est un impératif pour le développement de la pêche artisanale dans notre pays. Les tournées nationales effectuées par AFMA lui ont permis d’élaborer un cahier des charges qui offre des garanties importantes comme la couverture Accidents du travail, le Décès, l’Assistance médicale et la Maladie complémentaire au régime CNSS. À cela s’ajoute d’autres couvertures : embarcations, matériels et équipements professionnels, marchandises en cours de transport à l’intérieur du pays ou en exportation, locaux professionnels, habitations, véhicules… Après la validation de ce cahier des charges par les membres de la CNPAM, AFMA a lancé une consultation auprès de toutes les compagnies d’assurances de la place. Quatre compagnies d’assurance et d’assistance ont été finalement retenues par la CNPAM : Atlanta, MCMA, Sanad et Axa Assistance, et des conventions ont été signées à cet effet le jeudi 28 décembre 2017 entre CNPAM, AFMA et ces quatre compagnies, pour un démarrage effectif immédiat.    

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

inwi capitalise sur le succès de Marwan

Article suivant

Elle fait l’actu : Charafat Afilal, secrétaire d’État chargée de l'Eau