AgendaSalons et conférences

Photographie : le Japon à l’honneur à Marrakech

Après le franc succès rencontré lors de la première édition, Les Rencontres de la photographie Marrakech 2019 investiront la ville Ocre du 14 au 20 octobre.


Ces Rencontres se présentent comme une plate-forme d’échanges autour de la photographie, à partir des diverses réalités culturelles des artistes. En effet, ce sont des artistes photographes du Maghreb, d’Afrique, d’Asie et du monde qui seront invités à participer à cet évènement par des expositions, des projections, mais aussi par des ateliers, des débats…

Découverte des cultures oblige, chaque édition présentera les artistes d’un pays invité, cette année, le Japon, avec le soutien de l’Agence pour les affaires culturelles du gouvernement du Japon. Carte blanche a ainsi été donnée à l’artiste d’origine japonaise Miki Nitadori qui permettra au public et aux photographes d’apprécier les oeuvres de six photographes contemporains, de renommée internationale, qui représentent explique-t-elle « des potentialités de photographie contemporaine ». Une carte blanche qui sera également une opportunité d’échanger avec les artistes sur leur travail. Yuji Hamada, Kitano Ken, Oshima Naruki, Yuki Onodera et Kazuyoshi Usui seront présents à Marrakech. Miki Nitaori représentera également Risaku Suzuki. L’occasion de découvrir une certaine facette de la photographie contemporaine nipponne, mais également l’opportunité de riches échanges entre les artistes venus du monde entier.

La richesse de la programmation permettra cette volonté clairement affichée de faire du medium contemporain qu’est la photographie d’art, un outil de création, mais  également d’échange et de partage entre diverses cultures. Et ce, tout en mettant en lumière, Marrakech, son patrimoine, son effervescence créatrice et le dynamisme des acteurs culturels. Avec tous ces atouts, Les Rencontres entendent faire de Marrakech, la ville des rendez-vous de l’image.

Les Rencontres de la photographie Marrakech 2019 (rpmarrakech) ont été créées à l’initiative d’Abdellah Oustad, directeur artistique d’IN SITU à Arles, et seront organisées par l’association Cultures Nomades Production et Voies Plurielles.

Lancée en 2016, sous l’œil protecteur de la Biennale d’art contemporain de Marrakech, qui parraine et révèle l’événement, la 1er édition aura été une belle réussite. Aujourd’hui, l’évènement prend son envol en toute indépendance et propose une édition de plus grande envergure. Ainsi du 14 au 20 octobre plusieurs lieux forts de la ville Ocre vivront au rythme d’un nouveau rendez-vous artistique qui dépasse les frontières à la fois culturelles et géographiques.

 
Article précédent

La Fédération du Commerce et Services s’attaque à la transformation digitale

Article suivant

Qui sera l'acquéreur potentiel de Bombardier Maroc?