Aménagement

La PME marocaine Staport rafle un marché en Guinée

Staport réalisera l’aménagement et la mise à niveau des axes structurants de la capitale guinéenne, Conakry, grâce au Groupe Al Omrane. Flanqué de ce marché financé par un don du Maroc et de son expertise, Staport voit déjà loin.  


Ce n’est pas seulement les grands groupes marocains qui décrochent des marchés en Afrique subsaharienne. De plus en plus de PME marocaines arrivent également à s’internationaliser. L’une des dernières en date, est Staport. Sauf que cette PME spécialisée, a pris le train en marche grâce à un grand groupe en l’occurrence, le holding Al Omrane, qui a lancé en novembre dernier  un marché portant sur l’aménagement et la mise à niveau des axes structurants de la capitale guinéenne, Conakry.

Ce projet initié par l’opérateur public dans l’aménagement urbain et l’habitat pour le compte de sa tutelle, est financé par un don du Maroc. Il n’en demeure pas moins que le marché y afférant est consistant même si Staport doit, selon l’appel d’offres, sous-traiter une partie des travaux à une entreprise guinéenne.

Le volume des travaux à sous-traiter doit être supérieur à 10% et ne doit pas dépasser 30% du montant du marché global qui est de 90,8 millions de DH. « La qualité des travaux du genre que nous avons réalisés au niveau national a été déterminante dans le choix du Groupe Al Omrane. Autrement dit, les divers chantiers de routes, d’assainissement ou encore d’aménagement, ont parlé pour Staport. Notre société a été, entre autres, adjudicataire du marché des travaux de réalisation de la voie express Tiznit-Laâyoune, ainsi que d’autres chantiers qui ne sont pas de moindre importance partout au Maroc. Aussi, notre étude des travaux a fait que nous avons bien maitrisé nos coûts et cela nous a permis de soumissionner avec le meilleur rapport offre/qualité», explique Mohamed Barhich, directeur général de Staport.

Pour rappel, c’est lors de la dernière visite du Roi Mohammed VI en 2017 en Guinée, qu’une convention relative à la mise à niveau de la ville de Conakry a été signée entre le ministère de l’Habitat marocain et son homologue guinéen. Cette convention portait sur la réalisation d’actions prioritaires de mise à niveau des quartiers sous-équipés, de lutte contre l’insalubrité et d’amélioration de la voirie et de la trame viaire de la capitale guinéenne.

Comme l’appétit vient en mangeant, la PME marocaine ne veut point s’arrêter en si bon chemin après son baptême de feu impulsé par Al Omrane. « Nous avons actuellement étudié et soumissionné dans plusieurs projets du même type, notamment au Mali, en Côte d’Ivoire », souligne le directeur général de Staport. Spécialisée dans la réalisation de routes, travaux de voirie et d’assainissement, de terrassement et génie civil, entre autres, Staport, créée en 1999, assurera dans la capitale guinéenne, le pilotage et la coordination de l’ensemble des intervenants ainsi que le suivi technique, le choix des matériaux, la réalisation des différentes phases du chantier et la gestion de l’opération durant tout le processus du projet.

 
Article précédent

Younes El Mechrafi réélu membre du comité exécutif de GLMS

Article suivant

AMITH : Le tandem Karim Tazi-Abdelhai Bessa sort le grand jeu