Economie

La présidente de la BERD, en visite virtuelle au Maroc

Dans un contexte d’une année record pour les investissements de la BERD eu Maroc en 2020, la présidente de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement opérera une visite virtuelle au Maroc les 24 et 25 Mai où elle rencontrera des représentants du gouvernement, du monde des affaires et des organisations de la société civile. L’objectif de cette visite est d’aborder la question de la reprise économique du Maroc après la crise du Covid-19.


Le programme de la présidente prévoit des rencontres avec Saad Eddine El-Othmani, Chef du gouvernement, Mohammed Benchaaboun, ministre de l’économie, des finances et des réformes administratives et gouverneur de la BERD, Nasser Bourita, ministre des affaires étrangères, Coopération africaine et des Expatriés marocains, Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, de la Pêche, du Développement rural, des Eaux et Forêts, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, et Abdellatif Jouahri, gouverneur de la Banque centrale du Maroc.

Lire aussi| Allègement des restrictions : couvre-feu réduit et heure de fermeture prolongée pour les cafés et restaurants

S’exprimant avant ses réunions, la présidente a déclaré :  » La BERD s’est engagée à soutenir la reprise économique, l’intégration régionale et le potentiel de l’économie verte du Maroc et à favoriser l’égalité des chances, notamment pour lutter contre le chômage des jeunes et les questions de genre. En 2020, la Banque a intensifié son engagement dans le pays, ce qui a conduit à une année record de 750 millions d’euros d’investissements. »

« Nous nous réjouissons de continuer à renforcer notre partenariat dans le cadre d’une nouvelle stratégie qui sera prête plus tard cette année, et qui viendra compléter le plan de relance économique post-Covid-19, ainsi que le nouveau modèle de développement économique sur lequel le Maroc travaille », a ajouté la présidente.

Les discussions porteront donc sur le redressement post-Covid-19 et sur les investissements de la BERD pour aider les secteurs les plus concernés et touchés par la crise au Maroc. L’objectif ultime est de permettre à l’économie et la société marocaine à avoir un plan durable et à long terme de reconstruction et relance économique dans les années à venir.

Pour rappel, le Maroc est un membre fondateur de la BERD et est devenu un pays d’opérations en 2012. À ce jour, la Banque a investi plus de 3 milliards d’euros au Maroc à travers 73 projets et y dispose de trois bureaux, à Casablanca, Tanger et Agadir.

Lire aussi| Relance : Chakib Alj appelle le gouvernement à donner plus visibilité sur la reprise des activités

 
Article précédent

Relance : Chakib Alj appelle le gouvernement à donner plus visibilité sur la reprise des activités

Article suivant

Coronavirus : l’OMS remet en question le bilan officiel des décès au niveau mondial