Aérien

La RAM dénonce la grève « sauvage » de son personnel Navigant

Suite à la réunion tenue lundi 17 octobre entre la direction du groupe Royal Air Maroc (RAM) et des membres du personnel Navigant Commercial de la filiale du groupe Atlas Multiservices, ces derniers ont lancé une grève de 48 heures qualifiée de sauvage par la compagnie. La direction de la RAM indique qu’elle est d’autant plus surprise par cette décision que la réunion s’est déroulée dans un climat responsable et que les deux parties se sont mises d’accord pour la reprise du dialogue.


Tout en dénonçant un mouvement illégal qui vise à prendre en otage sans préavis les passagers, Royal Air Maroc a souligné qu’elle mettra tout en oeuvre pour assurer la plus grande partie de ses vols. « Pour éviter toute éventuelle perturbation, l’ensemble du personnel de la Compagnie est mobilisé au service des clients afin de réduire au maximum les désagréments que ce mouvement risque de leur occasionner », précise la compagnie.

 
Article précédent

BM : La pauvreté a reculé au Maroc, mais les inégalités persistent

Article suivant

Benacer Boulaajoul, Secrétaire permanent du CNPAC