Sport

La reconnaissance du Qatar

Le Qatar l’a fait. Et au meilleur moment possible. Juste au moment où d’aucuns, voulant mettre en doute les positions politiques marocaines, pensaient avoir réussi à jeter sur l’image du Maroc un discrédit définitif. Car, le Royaume du Maroc de Sa Majesté Mohammed VI lorsqu’il défend ses causes justes le fait lentement, calmement, mais sûrement. Le Maroc ne veut fâcher ni se fâcher avec personne, mais gare à ceux qui prendraient son sens de la mesure pour de la désinvolture. Quand on sait où l’on va, qu’importe le temps passé pour arriver à destination et au but fixé.


Beaucoup d’entre nous ont vécu ces années 80 où de partout, on voulait pousser à la guerre déclarée entre le Maroc et l’Algérie. Feu Hassan II avait tempéré et ramené tous les va-t-en guerre à la raison. En vingt ans de règne, Sa Majesté Mohammed VI est en train de donner, sans avoir l’air d’y toucher, de remarquables leçons de géopolitique internationale à tous ceux qui croyaient le Maroc timoré et timide.

Dans cet épouvantable imbroglio qu’est devenu le Moyen-Orient et les querelles (pour rester poli) entre grands seigneurs d’Etats, hier frères, il fallait être sacrément doué pour tirer son épingle du jeu. 

Le Qatar a reconnu la classe et la justesse de la diplomatie Royale.

En fin de semaine dernière, Qatar et Maroc ont annoncé leur entière et totale coopération dans l’organisation de la future Coupe du Monde 2022 que l’Etat Qatari va accueillir.

Rappelons aux amnésiques que le Qatar a été mis au banc de la communauté arabe, du moins par ses puissants voisins, Arabie Saoudite et Emirats Arabes Unis, saupoudrons cette situation explosive par des réticences soulevées ici et là dans des pays tiers qui évoquent, avec plaisir, la chaleur torride de Doha, l’exploitation des ouvriers sur les chantiers, la corruption pour l’attribution du Mondial et vous comprendrez que le Maroc vient avec cet accord clairement assumé avec le Qatar, de démontrer son courage politique et sa lucidité historique.

D’abord, le Qatar n’a besoin de personne pour organiser quoi que ce soit, il est venu s’adresser au Maroc, en tant qu’ami. Un ami dans toutes les vertus et valeurs que recèle l’amitié vraie.

L’ami est celui qui vous tend la main en toutes circonstances et qui vous soutient dans les difficultés.

Le Qatar gorgé d’or et d’argent a fait de Doha une place financière incontournable. Son influence s’étend bien au-delà de ses frontières.

Que peut donc lui apporter le Royaume du Maroc ? Bien peu de choses en fait, mais en vérité celles-ci sont inestimables. 

D’abord, et pas la moindre, la légitimité historique pour l’évènement. Le Maroc est le premier pays arabe et africain à avoir sollicité l’organisation d’une Coupe du Monde. 

Le Maroc avait visé la Lune, le Qatar l’a obtenue. 

Il invite donc le Maroc pour prendre part à la réalisation de ce Rêve. 

Ce faisant, le Maroc et le Qatar tout en démontrant au monde entier une amitié exemplaire et exceptionnelle, marchent main dans la main pour convaincre les égarés d’aujourd’hui que le chemin de la Vérité est la route la plus simple pour le développement et la promotion des peuples.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Ligue des Champions: Le Raja assure à domicile face au TP Mazembe

Article suivant

ADM : la restructuration de la dette obligataire sur les bons rails