Aménagement urbain

La région Laâyoune-Sakia El Hamra se dote d’un nouveau centre de conférences

Un des projets phares du Plan de développement régional (PDR) de Laâyoune-Sakia El Hamra va bientôt voir le jour. Il s’agit du centre de conférence d’El Marsa pour lequel la commune éponyme (bourgade portuaire de 10.000 habitants située à 25 km de Laâyoune), vient de lancer l’appel d’offres des études architecturales et suivi des travaux de construction.


Avec un budget de 20 millions de dirhams (hors équipements et infrastructures audiovisuelles), ce futur site ne sera peut-être pas le plus important de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, mais il aura un emplacement stratégique en raison de sa situation à quelques encablures du futur parc industriel El Marsa, qui nécessitera un investissement de 250 millions de dirhams.

Lire aussi : https://www.challenge.ma/ram-une-base-aerienne-a-laayoune-a-partir-de-juin-2019-109632/

Aussi, le futur centre de conférences sera une aubaine pour les 150 entreprises attendues à terme pour élire domicile au sein de ce parc promu par la Chambre française du commerce et de l’industrie du Maroc (CFCIM) et qui s’étale sur 40 hectares, alors que les autres centres de conférences dont dispose la ville de Laâyoune (notamment dans l’enceinte de certains établissements hôteliers privés) se trouvent bien plus loin, y compris les futures installations prévues par le mégaprojet de la Technopole que développe l’OCP (Office Chérifien des Phosphates) à Foum El Oued (site également maritime et éloigné de 18 km du centre-ville de Laâyoune)

Rappelons que le Plan de développement régional de Laâyoune-Sakia El Hamra (qui totalise 140.000 km2 de superficie pour 340.000 habitants), est doté d’une enveloppe budgétaire de 49 milliards de dirhams à horizon 2022. L’objectif de ce plan ambitieux est de stimuler l’investissement privé en captant plus de 6 milliards de dirhams, ce qui devra créer près de 25.000 emplois prioritairement dans les secteurs du BTP et matériel de construction, l’agriculture, la formation et l’ingénierie, les énergies renouvelables et les infrastructures.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

9è forum international des femmes méditerranéennes, du 7 au 9 juin à Fès

Article suivant

CDG-BCP : un soutien important aux PME