Retraite

La retraite CIMR séduit les médecins dentistes

Le produit Al Moustakbal, lancé récemment par la Caisse Interprofessionnelle Marocaine de Retraite (CIMR), séduit déjà plusieurs catégories de professionnels. Après la Fimasucre (filière sucrière) qui a signé une convention il y a quelques mois avec la Caisse pour offrir le produit de retraite individuelle Al Moustakbal à ses adhérents, c’est au tour de l’Ordre National  des Médecins Dentistes de lui emboîter le pas.


En effet, l’ONMD a signé ce samedi 1er juillet 2017 à Casablanca une convention de partenariat avec la CIMR pour faire bénéficier ses adhérents du produit Al Moustakbal individuel. Selon Khalid Cheddadi, PDG de la CIMR, cette convention vise à offrir des prestations importantes parmi lesquelles, une pension de retraite mensuelle payée à vie et qui augmente annuellement, la possibilité de disposer d’un capital en plus de la pension, une pension viagère pour le conjoint survivant ou les orphelins en cas de décès ou encore un capital aux héritiers en cas du décès d’un allocataire. Soulignons que ce projet à dimension sociale vient renforcer les efforts déployés par l’ONMD pour accompagner plus de 6000 médecins dentistes du secteur libéral.

Pour rappel, le produit Al Moustakbal individuel sera totalement opérationnel dès le mois d’août 2017. Le but de la CIMR, à travers le produit Al Moustakbal, est de permettre aux particuliers, notamment les professions libérales, de bénéficier d’une bonne retraite. Cette possibilité est donnée à la CIMR à la suite de son adoption du nouveau statut juridique de société mutuelle de retraite.

 
Article précédent

La DGSN dément la saisie de 17 milliards de centimes à Had Soualem

Article suivant

Les statisticiens se donnent rendez-vous à Marrakech