Actualités

La SDCC parie sur l’Afrique


La Société de Distribution de Carburants et Combustibles (SDCC) poursuit tambour battant sa stratégie de développement tout azimut. En atteste son programme d’investissement 2013-2017 qui, pour la partie réseau et lubrifiants, frise les 600 millions de DH. Pour consolider son offre-produits sur le marché national, la filiale du groupe de la Samir vient de lancer une nouvelle gamme de lubrifiants dont l’un des produits a obtenu la certification de l’American Petroleum Institute. Ces ambitions de la SDCC ne s’arrêtent pas là : elle veut exporter sur les marchés africains.  Elle a d’ailleurs été retenue pour le programme des contrats de croissance à l’export, initié par le ministère chargé du Commerce Extérieur. «Nous nous sommes fixés comme objectifs stratégiques pour SDCC que la vente à l’international pour les lubrifiants devait représenter environ 20% de notre chiffre d’affaires global. Notre première année d’activité a confirmé cette tendance»,  s’est exprimé Larbi Oiskhine, directeur marketing et développement de la SDCC. Présente actuellement dans cinq pays africains, l’entreprise ambitionne de couvrir à plus ou moins long terme une quinzaine de pays dans le continent.

 
Article précédent

PLF 2015 : des hypothèses optimistes face à une réalité contraignante

Article suivant

James Bond, Tom Cruise, et Zouiten (ONMT) : «Pas de Mission Impossible pour le tourisme au Maroc»