Micro-finance

La SFI accorde un prêt de 6 millions d’euros à Al Amana


Sept mois après avoir débloqué un crédit de 60 millions de dollars (près de 550 millions de DH) au quatrième groupe agroalimentaire marocain, Anouar Invest (connu pour ses biscuits Excelo, ses beurres Badaouia, etc), la Société Financière Internationale (SFI) s’apprête à accorder son deuxième financement au Maroc. En effet, Challenge.ma a appris que le Conseil d’Administration de la filiale de Banque Mondiale, basée à Washington, vient d’autoriser l’octroi d’une dette senior de 6 millions d’euros (près de 66 millions de DH) d’une maturité de cinq ans et ce, au profit de l’Association Al Amana pour la promotion des micro-entreprises (Al Amana). Ce prêt tombe à point nommé dans un contexte où les banques marocaines procèdent à un resserrement des conditions d’octroi de lignes bancaires aux acteurs du microcrédit dont la hausse substantielle, au cours des dernières années, du portefeuille des créances en souffrance a sensiblement affaibli la solvabilité et la capacité d’endettement. Quant à la SFI, elle confirme ainsi son engagement auprès du tissu des micro-entrepreneurs au Maroc, qu’elle soutient depuis 2005 à travers de multiples refinancements et lignes de garantie accordées aux Institutions de microfinance (IMF)tels Al Amana, Fondep et Attawfiq (ex Fondation Banque Populaire pour le Microcrédit) ou à JAIDA, le Fonds dédié au financement des IMF.  Rappelons qu’Al Amana, est le leader incontesté des IMF au Maroc avec un encours de crédits totalisant 2,3 Mrds de DH (soit une part de marché de 38%) et un effectif de près de 2300 salariés répartis entre le siège à Rabat et un réseau de 591 agences, dont plus de la moitié en milieu urbain. Avec des fonds propres et quasi-fonds propres de près de 900 millions de DH (contre un endettement de 1,3 Mrd de DH) et un coût du risque limité à moins que 2%, Al Amana présente un des bilans les plus solides des IMF et demeure un modèle de rigueur financière dans son secteur à l’échelle de la région MENA.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

100.000 touristes allemands au Maroc d’ici 2020

Article suivant

La production de l'énergie électrique en hausse