Sport

La SOREC ne lâche pas bride

A peine digérés les fastes et réussites du Salon du cheval d’El Jadida, voilà que la Société Royale d’Encouragement du Cheval (SOREC) se remet en selle pour organiser, les 16 et 17 courant, le meeting international du Maroc avec des jockeys et des purs-sang venus des meilleures écuries du monde.


C’est un Omar Skalli, tout fringuant, entouré de ses cadres qui, lundi dernier à l’hippodrome de Casa-Anfa, présentait l’évènement à un parterre médiatique très attentif vu son importance et aussi en raison de la beauté du cadre, cet hippodrome où, comme il fut souligné dans ce point de presse, se développent tous les métiers inhérents au cheval. Il y en a plus qu’on ne le croit couramment. C’est là toute la beauté et les valeurs de ce sport équestre ancestral où le Royaume se fait de plus en plus sa place dans le concert des nations. A bride rabattue non point, mais presque. Rendez-vous tous la semaine prochaine pour constater les progrès qui se font à petit trot lentement, mais sûrement.

Aller à son rythme est le meilleur moyen d’arriver au galop final. A constater de visu à l’hippodrome d’Anfa en présence des A.S de la catégorie. On ne vous dit que ça.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Vidéo. Qui est Salmane Belayachi, nouveau DG du CRI Casablanca-Settat ?

Article suivant

La Fédération Marocaine des Traiteurs et la CFCIM signent une convention de partenariat