Communication

La startup égyptienne Cequens arrive

L’égyptien Cequens plante son étendard au Maroc. Cet opérateur de services de communication à valeur ajoutée vient de créer une filiale basée à Casablanca.


C’est une success story égyptienne qui, selon une récente étude de la SFI (Société Financière Internationale), fait partie des 100 sociétés africaines les plus innovantes (classement qui avait été, d’ailleurs, largement dominé par l’Egypte avec vingt-sept représentants contre à peine trois pour le Maroc)

Le groupe égyptien compte faire de Cequens Maroc sa porte d’entrée vers le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest où le groupe compte déjà quelques grands comptes gérés directement à partir du Caire.

La nouvelle filiale offrira les mêmes services que sa maison mère égyptienne, à savoir une plateforme multicanale qui permet aux sociétés, notamment les corporates, d’interagir en temps réel avec leur clientèle dont une frange de plus en plus importante (notamment celle des millenials) communique à travers d’autres canaux que la voix et le mail en plébiscitant les médias sociaux, la messagerie apps et les vidéos on-line.

Cequens a été créée en Egypte en 2011 en tant que simple agrégateur SMS, avant de prendre le virage digital et d’évoluer vers le statut de prestataire de services de communication interactive et à valeur ajoutée, communément appelé « CPAAS provider » (fournisseur de plateforme de communication en tant que service).

Aujourd’hui, Cequens est une petite multinationale qui emploie près de 200 salariés à travers ses bureaux répartis entre quatre continents: Le Caire, Dubai, Riyad, London et San Francisco.

Le groupe compte plus d’un millier de clients à travers le monde opérant dans différents secteurs tels que la finance, la distribution ou la logistique. D’ailleurs, certains de ces clients comptent une présence au Maroc, comme IKEA ou Aramex, voire ont une origine marocaine à l’instar du groupe Attijariwafa bank. Ces derniers feront donc naturellement partie des premières cibles pour la nouvelle filiale marocaine.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Entreprises qui inspirent l'Afrique : les 12 marocaines listées par PwC

Article suivant

Grippe porcine : cinq autres cas à Marrakech dont un médecin