Franchise

La startup Pickalty s’attaque au café

Après s’être spécialisée dans les tricycles fabriqués 100% au Maroc, Pickalty diversifie ses activités en lançant la micro franchise Coffee Bike.


La startup fondée à Kénitra franchit un nouveau cap. Après avoir séduit, grâce à ses tricycles, des marques internationales mais également nationales issues de différents secteurs d’activités comme l’évènementiel, l’industrie automobile, l’aéronautique, le street marketing, le nettoyage urbain et enfin les secteurs de l’hôtellerie), aussi bien dans le royaume qu’à l’étranger (France, Allemagne, Espagne, Bahreïn, etc.), Pickalty s’attaque au Coffee Bike. Il s’agit de la toute première micro-franchise marocaine, exclusivement destinée à la distribution de boissons chaudes au sein des administrations. Objectif : révolutionner la vente du café sous le modèle économique de la micro franchise. « La crise économique de ces dernières années explique en grande partie cela, mais pas seulement. En effet, depuis quelques années, la tendance va vers la simplification des concepts et l’allègement des investissements pour toujours plus de proximité », explique Brahim Belghiti, fondateur de Pickalty. Le Coffee Bike est un vélo à trois roues équipé d’une machine à café italienne professionnelle, d’une structure haute en toile qui protège l’usager des intempéries ou du soleil. Il est garanti un an par le fabricant et répond à tous les critères pour l’exercice de l’activité.

Lire aussi | L’usine de Tanger diversifie son offre avec la production des Renault Express et Express Van

Coffee Bike

« Nous avons reçu et livré plusieurs commandes de tricycles destinés à la vente du café. Nous avons également dispensé des conseils susceptibles d’aider le client à mieux vendre : où opérer, comment présenter le café… Aujourd’hui, nous ambitionnons de capitaliser sur le savoir-faire acquis pour développer ce nouveau service », souligne Brahim Belghiti. Le partenariat proposé par la startup s’adresse principalement à un créateur seul qui souhaite se lancer avec une activité clé en main, mais en version limitée. De ce fait, la micro franchise concède généralement des zones d’exclusivité géographiques plus restreintes. Au lieu d’un département par exemple ou la totalité d’une grande métropole, le micro franchisé ne pourra s’appuyer que sur un secteur d’une grande ville, un ensemble de communes rurales, une partie d’une province….

 
Article précédent

Crise de Sebta : l’Europe hausse le ton

Article suivant

Palestine : un appel ultime à la conscience universelle