Événement

La vision Royale pour le Co-développement

Organisée à l’initiative du groupe Le Matin, une conférence internationale a été organisée autour du thème « La vision du Roi Mohamed VI pour le Co-développement ». Durant le premier panel, de grands témoignages ont été dits sur cette vision. Le Souverain a été unanimement décrit comme étant un homme d’État visionnaire et inscrivant toutes ses actions et initiatives dans une vision à long terme. Youssef Amrani, chargé de mission au cabinet royal a analysé la relation entre les éléments constitutifs de l’environnement international et le besoin d’une stratégie de développement. La vision Royale est venue pour répondre aux défis imposés par cette période charnière de l’histoire.


Les trois dimensions à mettre en symbiose concernent l’espace de paix et de sécurité à bâtir, l’impératif de la croissance partagée et le devoir de solidarité. Intervenant lors de la première séance, Rachida Dati a fait une intervention qui a été très applaudie et très appréciée par la salle. Le Maroc est pour l’ancienne Garde de Sceaux, une identité, une vie et une famille. Évoquant la vision royale, Mme Dati a parlé du rôle historique du leadership et du caractère inné lié à cette qualité. « Soit vous l’avez soit vous l’avez pas » a affirmé la député européenne. La politique européenne a beaucoup de choses à apprendre de ce qui se passe dans le sud et l’exemple de la formation des « Imams » et des « Morchidates » pour le compte des pays européens mérite une intelligence et une compréhension de la portée de telles actions. Le co-développement ne doit pas être regardé à travers une optique « seulement  économiste », mais à travers une voie plus globale intégrant la culture, l’éducation, l’art et tous les éléments qui contribuent à l’amélioration de la vie. « Il faut améliorer la vie par l’économie et non le contraire » Évoquant les grands chantiers, Mme Dati  a cité la métamorphose de la ville de Tanger depuis l’intronisation de SM le Roi. Hier encore et après un voyage avec sa famille, l’arrivée à Tanger était une étape lors d’un voyage, mais aujourd’hui, cette grande métropole à une place dans l’économie marocaine et internationale avec ses infrastructures portuaires et ses équipements. Poussant sa démonstration vers les performances réalisées, Mme Dati a créé un mouvement à l’intérieur de la salle en affirmant haut et fort qu’elle ne connait pas dans ce continent de programme plus ambitieux que celui qui est en vigueur au Maroc ».

Les autres intervenants ont été unanimes pour décrire l’impressionnante évolution des structures du Maroc pendant les 17 ans de règne de SM le Roi tout en saluant l’initiative historique du Souverain pour réintégrer l’Union Africaine.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Challenge 566

Article suivant

Les nouvelles ambitions du Fonds Africa 50