Flash-ecoPartenariat

La Wallonie avance ses pions au Maroc

À l’occasion du lancement de l’année du Maroc « marché cible » en Wallonie, une mission parlementaire composée de André Antoine, président du parlement, Christophe Collignon, vice-président, Sophie Pécriaux, Olivier Destrebecq et Dimitri Fourny, députés et Frédéric Janssens, greffier du Parlement, s’est déplacée au royaume.


Après Rabat, cette mission s’est rendue à Casablanca pour une journée de travail afin d’évaluer les potentialités économiques du Maroc. La délégation a ainsi visité la CGEM et le Conseil régional Casablanca-Settat. Elle a également été invitée à un déjeuner organisé par la Fondation Belgica. Les parlementaires n’ont pas manqué de noter les progrès économiques significatifs réalisés au Maroc et envisagent d’inviter une délégation de haut niveau à se rendre en Wallonie au début de l’année 2018.

Takis Kakayannis, conseiller économique auprès de l’Ambassade de Belgique, a rappelé que cette prochaine visite dans son pays aura un caractère politique et économique en vue de nouer des partenariats au niveau régional et présenter l’économie de la Wallonie aux hommes d’affaires conviés. Il est évident que les liens entre le Maroc et la Belgique sont à même de rendre cette visite professionnelle en visite amicale, car au-delà des intérêts que peuvent porter ces rencontres, le président du parlement wallon n’a pas manqué de rappeler que « tous les wallons ont un cousin au Maroc ».

 
Article précédent

Le Sheraton Casablanca célèbre le « Quarter Century Club »

Article suivant

Il fait l’actu : Dirk De Nil, ex-administrateur-directeur général d'Allianz Maroc