Enseignement supérieur

Laâyoune. Coup de pouce de l’éminent Pr El Yazid Mohcine à la faculté de médecine

Après le Pr Jaâfar Heikel, Épidémiologiste, qui a donné le premier cours de la faculté de médecine de Laâyoune, c’est au tour de l’éminent Pr El Yazid Mohcine, spécialisé en Orthopédie et traumatologie, et ¨Président de l’institut de traumatologie et d’orthopédie du Léman en Suisse, de livrer son savoir-faire aux étudiants de ce nouvel établissement.


La Faculté de médecine de Laâyoune, qui a ouvert ses portes la semaine dernière, attire déjà les grosses pointures nationales et internationales du secteur de la santé. Ainsi, après le Pr Jaâfar Heikel, Épidémiologiste, qui a donné le premier cours de cette faculté, c’est au tour de l’éminent Dr El Yazid Mohcine, spécialisé en Orthopédie et traumatologie, et président de l’institut de traumatologie et d’orthopédie du Léman en Suisse, de livrer son savoir-faire aux étudiants de cette nouvelle faculté. Et il ne sera pas seul !

Lire aussi | Covid-19. L’administration de la troisième dose du vaccin débute lundi 4 octobre au Maroc

Dr El Yazid Mohcine a en effet réussi à convaincre certains de ses pairs suisses aussi. Ils donneront des cours à la fac de médecine à Laâyoune dès le 25 octobre. Il faut dire que la médecine suisse est l’une des plus réputées au monde. Un beau geste de la part de cet éminent professeur de médecine, qui jouit d’une renommée internationale et qui est actif et très attaché au développement de son pays d’origine et de ses provinces du Sud. Pr  El Yazid Mohcine, (MD, PD, MER, Université de Lausanne) est le Président de l’institut de traumatologie et d’orthopédie du Léman en Suisse.

Il est également Président de la Health Care Academy Foundation. Le professeur El Yazid Mohcine a en effet un C.V long comme le bras. Outre ses fonctions susmentionnées, il est aussi un ancien maître d’enseignement et de recherche (CHUV), ancien membre de la commission des experts en oncologie (SSO).

Lire aussi | Flotte marchande : chronique d’un quasi-naufrage

Il est également ancien Chef de clinique à la clinique universitaire de Saint Luc Bruxelles en Belgique. Pour rappel, l’ amphithéâtre de la faculté de médecine a été ouvert le 1er octobre dernier aux 150 étudiants, qui seront les premiers médecins de nos provinces du sud dans quelques années. La faculté de médecine de Laâyoune a pour vocation d’ accueillir les étudiants originaires des provinces de Laâyoune, Tan-Tan, Sidi Ifni, Tarfaya, Guelmim, Aousserd, Oued Eddahab, Es-Semara, Boujdour et Assa-Zag.

Notons que cet établissement universitaire, érigé sur une superficie de 10 ha, s’inscrit dans le cadre de la stratégie du Maroc de former 3.300 médecins par an, pour doubler la densité médicale et passer de 6 à 10 médecins pour 10.000 habitants. Force est de souligner également, que cette faculté est l’un des chantiers emblématiques du nouveau modèle de développement des provinces du Sud, lancé en 2015 par S.M. le Roi Mohammed VI pour des investissements de plus de 77 milliards de DH. 

 
Article précédent

Le SG de l’ONU informe le Conseil de sécurité des acquis diplomatiques et des développements économiques au Sahara marocain

Article suivant

Flotte marchande : chronique d’un quasi-naufrage