Investissement

Laâyoune : une délégation d’hommes d’affaires basques en prospection

Le président du conseil de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, Sidi Hamdi Ould Errachid, a reçu ce mercredi matin au siège de la région, une délégation d’hommes d’affaires basques, rapporte saharazoom.com.


Le président du conseil régional a tenu une longue réunion avec la délégation basque, durant laquelle il a exposé les projets de développement, ainsi que les infrastructures sportives, économiques, sociales et culturelles implantées au sein de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra. Sidi Hamdi Ould Errachid a profité de l’occasion pour mettre en exergue l’atmosphère de sécurité, de stabilité et de tranquillité qui règne dans la région, grâce à l’attention de S.M. le Roi Mohammed VI.

Lire aussi | « Dakhla Spots », l’Opus qui sublime une destination hors du commun

Par ailleurs, le responsable a indiqué que la visite d’une délégation du Pays basque, considéré comme l’un des principaux bastions du Polisario en Espagne, revêt une grande importance car elle réfute le mensonge des allégations qui avaient longtemps été promues par les opposants à l’intégrité territoriale du Royaume du Maroc. Cette visite a permis à la délégation basque de voir de près la réalité de la situation dans les provinces du sud, la stabilité et la tranquillité dont jouissent ces régions, tout en examinant de près comment les sahraouis gèrent leurs affaires eux-mêmes au sein de conseils démocratiquement élus.

Lire aussi | Nouvelle étape de développement du catalan Gas Servei au Maroc

Sidi Hamdi Ould Errachid a également souligné que la rencontre avec la délégation basque a constitué une occasion pour exposer les opportunités d’investissement et le renforcement de la coopération conjointe entre Laâyoune-Sakia El Hamra et le Pays basque, en particulier dans le domaine des énergies renouvelables et des industries sidérurgiques. Il a noté que la délégation a exprimé sa volonté d’investir dans la région et que le Conseil est prêt à leur fournir l’assistance nécessaire, en plus de créer les conditions d’investissement appropriées.

 
Article précédent

« Dakhla Spots », l’Opus qui sublime une destination hors du commun

Article suivant

Vaccination anti-covid19 : plus de 2,1 millions de personnes ont déjà reçu leur seconde dose