Distribution

Label’Vie parmi les 25 puissances africaines

Une seule enseigne marocaine figure parmi les puissances africaines du secteur de la distribution sur le continent. Cette société n’est autre que Label’Vie.


« Les puissances africaines du secteur de la distribution : nouveaux horizons de croissance » c’est le thème du dernier rapport publié, le 29 octobre dernier, par le cabinet d’audit et de conseil Deloitte. Il en ressort que Label’Vie est la seule société marocaine et la première en Afrique du Nord qui a trouvé position dans ce classement.

En effet, Label’Vie se hisse à la 11ème place en raison d’un chiffre d’affaire estimé à 5,8 milliards de DH en 2013. Selon Deloitte, cette année-là était marquée par la montée en puissance de l’entreprise, aussi bien en termes de croissance que de rentabilité, des enseignes historiques du Groupe (Carrefour et Carrefour Market) que par le lancement d’un nouveau format de distribution sous l’enseigne Atacadao.

Et les performances se poursuivent. Le groupe devrait enregistrer une hausse de l’ordre de 22,9%  tandis que le résultat net devrait s’établir à 115 MDH en 2015. Label’Vie mise également sur l’extension de son réseau de magasins de 22 000 m² en 2015 et 37 000 m² en 2016 et prévoit également d’élargir la couverture du territoire national avec l’arrivée dans de nouvelles villes notamment Larache.

On notera la forte présence des enseignes sud-africaines dans le classement Deloitte. En effet, 15 sociétés figurent parmi les 25 plus importantes du secteur. Et ce n’est pas tout. Ces groupes s’accaparent le top 10 du classement.

Au total, les revenus globaux des 25 plus grandes enseignes de distribution africaines s’est établi à 44,3 milliards de dollars en 2013, ce qui représente 5,4% seulement du marché de la distribution du continent, détaille le rapport. En effet, la taille globale de ce marché est estimée à 823,20 milliards de dollars.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Doing business : Là où le bât blesse

Article suivant

Lamine Diak remis en liberté contre une caution de 550 000 dollars