Partenariat

L’accord de libre-échange USA-Maroc fête ses 15 ans

La Chambre de Commerce Américaine au Maroc (AmCham Maroc) et la Mission des États-Unis au Maroc ont célébré le 15ème Anniversaire de l’Accord de Libre Échange entre les États-Unis et le Maroc. A cette occasion, une cérémonie a eu lieu le lundi 7 juin 2021 à la résidence du Consul Général des États-Unis, Villa Mirador.


L’accord de libre-échange entre les États-Unis et le Maroc a été signé le 15 juin 2004 et est entré en vigueur le 1er janvier 2006. Depuis cette date, le commerce bilatéral entre les États-Unis et le Maroc a augmenté pour atteindre 3,3 milliards de dollars en 2020, contre 925 millions de dollars en 2005. Les exportations américaines vers le Maroc en 2020 ont totalisé 2,3 milliards de dollars et les exportations marocaines vers les États-Unis ont totalisé 1,04 milliard de dollars. Le Maroc est maintenant le 55ème plus grand marché d’exportation pour les marchandises américaines. Cet accord de libre-échange entre les États-Unis et le Maroc continue d’offrir des opportunités commerciales pour les deux pays et le nombre croissant d’entreprises et de franchises américaines qui s’installent Maroc en est un témoignage fort.

Lire aussi | Pastèque marocaine : 2020 ou l’année de tous les records

Guest Speaker de cette cérémonie, David Greene, le chargé d’affaires de l’Ambassade des Etats-Unis au Maroc, a indiqué que les échanges commerciaux entre le Maroc et les États-Unis ont été multipliés par cinq depuis 2005, l’année précédant l’entrée en vigueur de l’Accord de libre-échange (ALE) entre les deux pays, pour atteindre 5 milliards de dollars en 2019. Il a également indiqué que cette dynamique commerciale a permis la création des milliers de postes d’emploi et contribué au développement économique du Royaume et des États-Unis. De plus, les différentes entreprises américaines opérant au Maroc soutiennent le développement de l’industrie stratégique, ce qui permet au Royaume de se placer dans la chaîne d’approvisionnement mondiale, dans des marchés avancés et complexes.

Lire aussi | Innov Invest : Seaf Morocco Growth Fund en tête du peloton

Pour rappel, les États-Unis ont des accords de libre-échange avec seulement 20 pays. Le Maroc demeure le seul pays africain figurant sur cette liste. Cet Accord, à vocation économique et commerciale, englobe entre autres le commerce des marchandises (produits agricoles et de la pêche, produits industriels dont les textiles et vêtements) et des services (dont les services financiers et de télécommunications), ainsi que les marchés publics. Il porte également sur les aspects liés à la protection de la propriété intellectuelle, à l’environnement et au travail.

 
Article précédent

Pastèque marocaine : 2020 ou l’année de tous les records

Article suivant

La startup DabaDoc accueille Orange et Axa Assurance dans son tour de table