Elle fait l'actu

Elle fait l’actu : Hanane Lachehab, présidente du GIE « Femmes du Rif »

Son projet qui vise à valoriser la biomasse issue des sous-produits de l’huile d’olive appelé « grignons d’olives » lui a permis de remporter la 8ème édition du Prix « Terre de Femmes », organisé par  la Fondation Yves Rocher. Il a pour objectif de revaloriser le grignon qui détient une grande capacité calorifique et peut devenir une source d’énergie verte et durable en tant que combustible pour remplacer le gasoil ou autre combustible utilisé dans l’industrie.


A noter que le Groupement d’Intérêt Economique (GIE) Femme du Rif qu’elle a créé en 2006 par 10 coopératives, compte plus de 328 femmes dont l’activité principale est la trituration de l’huile d’olive via des pratiques respectueuses de l’environnement. Le GIE produit chaque année de 10 à 30 tonnes d’huile d’olive extra vierge. La marque de fabrique du groupement, « Farida », certifiée bio, a remporté en 2007 le prix de la meilleure huile d’olive nationale.

Pour rappel, le deuxième prix est revenu à Fatema Kander, enseignante au lycée Aouda Saadia à Marrakech. Khadija Boulfanid, apicultrice à la coopérative Tamalourte Douar Timgrad, a reçu le troisième prix.

Depuis 15 ans, le prix Terre de Femmes récompense les femmes qui œuvrent à la protection de l’environnement. Composé de prix nationaux et d’un prix international, il représente, outre un soutien financier, un encouragement pour les lauréates à poursuivre leur action en faveur d’un monde plus juste et plus durable. Les projets récompensés en 2017 confirment la tendance d’une écologie solidaire au service d’un mieux-être collectif.

 
Article précédent

Enjeux réglementaires et défis opérationnels au menu de l’assurance Africaine à Marrakech

Article suivant

Maroc-CCG : réunion du groupe de travail à Rabat