Elle fait l'actu

Elle fait l’actu : Loubna Tricha, DG de l’OFPPT

Les attentes de la formation professionnelle, levier stratégique du développement social, sont devenues considérables, a souligné, à Casablanca, la nouvelle directrice générale de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT).


Lors de la cérémonie de son installation dans ses nouvelles fonctions, Loubna Tricha a exprimé sa fierté pour la confiance royale et son espoir d’être au niveau de ces attentes afin de faire de la formation professionnelle l’un des principaux leviers du développement. A cet égard, elle a rappelé les hautes orientations contenues dans le discours adressé à la Nation par SM le roi Mohammed VI à l’occasion du 65ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple sur la révision en profondeur des spécialités de la formation professionnelle pour répondre aux besoins des entreprises et du secteur public, être en phase avec les transformations et permettre aux lauréats de bénéficier de plus de chance de s’intégrer ainsi qu’accorder davantage d’intérêt à la formation professionnelle à tous ses niveaux et lancer une nouvelle génération de centres pour la qualification des jeunes selon les exigences tout en tenant compte des spécificités et des besoins de chaque région. L’OFPPT va renforcer les liens avec les principaux partenaires, particulièrement avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), les professionnels et les régions, a indiqué Loubna Tricha.

Et de relever que l’Office s’attèlera à revoir le plan adopté dans le domaine de la formation pour qu’il soit adapté aux besoins futurs en matière de formation et d’emploi et ce, en se basant sur la bonne gouvernance, ajoutant que la réussite du chantier de changement de ce secteur vital dépend de l’adhésion effective et forte de l’ensemble des partenaires dans ce domaine.

Lauréate de l’Ecole Mohammedia des Ingénieurs (EMI), Loubna Tricha a officié à partir de 2008 en supervisant des projets au sein de la Direction du Développement industriel à l’OCP avant d’être chargée de mission, en 2014, auprès du PDG de l’OCP, puis de rejoindre l’OFPPT en tant que secrétaire général en 2017 et d’en assurer la direction générale par intérim.

 
Article précédent

Le PPS réagit à la suppression du secrétariat d’État chargé de l’Eau

Article suivant

Le français Novares renfloue sa filiale marocaine