Il fait l'actu

Il fait l’actu : Noureddine Bensouda, trésorier général du royaume

La situation provisoire des charges et ressources des collectivités territoriales dégage un excédent budgétaire de 3,9 milliards de DH à fin avril 2018, contre 3 milliards de DH lors de la même période un an auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR).


Dans son bulletin mensuel de statistiques des finances locales d’avril 2018, la TGR indique que les recettes ordinaires ont affiché une hausse de 3,4% à 10,9 milliards de DH au titre des quatre premiers mois de cette année, tandis que les dépenses ordinaires ont diminué de 2,2% à 6 milliards de DH. L’accroissement des recettes ordinaires s’explique par la hausse de 12,9% des recettes transférées, conjuguée à la baisse de 53% des recettes gérées par l’Etat pour le compte des collectivités territoriales et de 1,3% des recettes gérées par les collectivités territoriales.

Pour ce qui est du recul des dépenses ordinaires, la TGR relève qu’il est attribuable à la diminution de 0,8% des dépenses de personnel, de 9% des dépenses des autres biens et services, conjuguée à l’augmentation de 17,5% des intérêts de la dette. Quant aux dépenses d’investissement des collectivités territoriales, elles se sont établies à 1,34 milliards de DH à fin avril 2018 en baisse de 21,8% par rapport à la même période de l’année précédente. Les budgets annexes et les comptes spéciaux gérés par les collectivités territoriales ont dégagé à fin avril 2018 des soldes positifs de 3 millions de DH et 317 millio s de DH respectivement, contre 15 millions de DH et 261 millions de DH à fin avril 2017.  L’excédent dégagé par les budgets des collectivités territoriales durant le premier trimestre 2018 a permis le remboursement du principal de la dette pour 528 millions de DH et la reconstitution des fonds disponibles pour 3,5 milliards de DH.

A fin avril 2018, les fonds disponibles des collectivités territoriales se sont élevés à 35,4 milliards de DH, dont 27,3 milliards de DH d’excédents des exercices antérieurs, indique la TGR, précisant que les communes interviennent pour 62,6 % des fonds disponibles des collectivités territoriales.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

L’UIC et l’UPM s’allient à l’emlyon business school

Article suivant

Les opérateurs marocains du dispositif médical à l’assaut de l’Afrique